Quelles sont les solutions d’épargne pour compléter la retraite ?

​Une bonne planification de la retraite est essentielle si vous voulez éviter les mauvaises surprises demain. Ce ne serait pas la première fois qu’un retraité connaît des difficultés économiques. Selon une enquête OpinionWay, 49% des seniors de 70 ans et plus, vivant en France, reconnaissent avoir des difficultés à joindre les deux bouts. Par conséquent, les citoyens doivent calculer combien d’argent ils auront besoin dans la vieillesse pour se préparer. Dans les lignes qui suivent, nous vous présentons les solutions d’épargne pour compléter la retraite.

Calcul de sa retraite

Comment calculer sa retraite ? En premier lieu, le travailleur doit calculer ce que sera son revenu une fois sa vie active terminée. La situation la plus courante est que la principale source de revenu est la pension de retraite. La prestation de retraite dépend de nombreux facteurs, bien que le plus important soit le salaire. La pension de retraite est normalement inférieure au dernier salaire perçu par le travailleur. L’OCDE estime que le taux de remplacement s’élève à 75% pour les fonctionnaires et de 50% pour les salariés du secteur privé. Cela signifie que si un fonctionnaire touche un salaire de 1000 euros à la fin de sa vie active, il percevra une pension de 750 euros.

Cependant, le salaire des travailleurs est généralement augmenté tout au long de la vie active, ce qui implique des prestations de vieillesse plus généreuses. Depuis fin mai 2020, la pension de retraite moyenne mensuelle s’élève à 1444 euros bruts, soit 1.341 euros nets. C’est du moins ce que révèle la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES). Si un travailleur veut se faire une idée, il existe de nombreux simulateurs en ligne qui lui permettent d’estimer ce que sera sa pension à sa retraite.

Quelles sont les solutions d’épargne pour compléter la retraite ?

Pour augmenter une pension trop faible, il faut d’abord y penser à temps, en utilisant des services de simulation qui permettent d’estimer le montant de la future pension de base et complémentaire. Une fois une estimation obtenue, il sera plus facile de prévoir des provisions et des placements pour vous garantir un revenu supplémentaire vous permettant de maintenir votre niveau de vie même à un âge avancé. Voyons donc quelques types d’investissements que vous pourriez évaluer pour l’avenir.

L’immobilier

Acheter une ou plusieurs propriétés à louer, afin de générer un revenu mensuel, est l’un des choix les plus populaires parmi les français. Cette solution présente cependant un certain nombre d’inconvénients, notamment :

  • les taxes à payer ;
  • la gestion des locataires et des paiements ;
  • les éventuels arriérés de locataires ;
  • les difficultés à revendre le bien rapidement, si l’emplacement n’est pas particulièrement recherché.

Les marchés financiers

Investir de manière indépendante dans des actions, des obligations et des obligations d’État peut être une option intéressante, mais cela nécessite une bonne quantité d’informations et une expertise considérable pour éviter les risques associés à ces transactions financières. En pratique, cela deviendrait presque un deuxième emploi. Alternativement, vous pouvez profiter des services d’un conseiller financier contre des coûts qui éroderont inévitablement les rendements possibles de manière substantielle.

Les produits de luxe

Par l’expression « produits de luxe », nous entendons les investissements alternatifs, tels que les vins fins, les peintures, l’ameublement et tout ce qui tourne autour du luxe. Dans ce cas également, comme pour les marchés financiers, il existe plusieurs options.

Les contrats d’épargne retraite

Le plan épargne retraite (PER) est le produit d’épargne-retraite par excellence. Vous pouvez placer de l’argent de manière occasionnelle ou périodique dans un portefeuille. Ces cotisations respectent des critères de rendement et de risque préalablement établis dans la politique de placement du plan. Une fois le moment de la retraite arrivé, ces contrats d’épargne retraite donnent le droit de profiter de cette épargne avec les intérêts générés. Vous devez garder à l’esprit que vous ne pouvez retirer l’argent qu’à la retraite et dans une série de cas spécifiques de déblocage anticipé tels que l’achat de sa résidence principale, une invalidité ou une maladie grave, entre autres.

Les fonds d’investissement

Les fonds d’investissement se combinent très bien avec les contrats d’épargne retraite. Il n’y a pas de limites aux cotisations aux fonds d’investissement. La plupart des fonds de placement vous permettent de verser des cotisations régulières. Cette méthode de contribution est plus pratique que la contribution unique, car elle diversifie dans le temps la valeur à laquelle les parts du fonds sont achetées. Les transferts entre fonds de placement sont exonérés d’impôt. Ils ne sont taxés qu’en cas de rachat. Un épargnant peut passer d’un fonds d’investissement à l’autre pour adapter progressivement le profil de risque de son épargne à ses besoins.