Chutes des personnes âgées à domicile, comment les prévenir ?

Les chutes des personnes âgées à domicile sont malheureusement très fréquentes. En prenant de l’âge, il arrive fréquemment que les personnes âgées tombent inopinément chez elles ou dans leur jardin. Et si pour certains, la chute n’occasionne parfois que quelques contusions ou hématomes par-ci par-là, il n’en est pas de même avec d’autres, beaucoup plus graves. C’est ce qui arrive fréquemment avec les chutes des personnes âgées à domicile. Comment les prévenir afin d’éviter le pire ? Éléments de réponse dans cet article.

Chutes des personnes âgées à domicile : prévenir pour mieux guérir

Triste constat : les chutes des personnes âgées à domicile sont la première cause de mortalité chez les seniors de plus de 65 ans. Chaque année en France, 140 000 personnes tombent chez elles et près de 12 000 d’entre elles en meurent. On estime également à plus de 50 000 les fractures du col du fémur conséquences d’un accident domestique. De plus, le risque de rechute se trouve multiplié par 20 après la première chute… Autrement dit, plus l’âge avance, plus vous risquez d’être concerné.

S'occuper des seniors pour prévenir des chutes à domicile

Pour preuve s’il en est besoin :

  • Les personnes âgées de 65 à 79 ans sont 35% à chuter
  • Celles de 80 à 89 ans sont de l’ordre de 45 %
  • Quant aux personnes de plus de 90 ans, les chiffres grimpent à 55 % !

C’est dire l’importance de mener à bien une campagne de sensibilisation et de prévention sur les risques de chutes à domicile pour les personnes âgées. C’est d’ailleurs ce que préconise le site Ameli (Caisse Primaire d’Assurance Maladie) avec notamment, la mise en place rapide et efficace d’un développement accru des systèmes de téléassistance et de prévention des chutes.

Par conséquent, si vous-même ou vos proches êtes concernés, voici ce qu’il est recommandé de faire avant toute chose et vers qui vous tourner, en cas de besoin urgent.

La téléassistance au service des seniors

La perte de verticalité chez les seniors est d’autant plus alarmante que les accidents de la vie courante n’arrivent pas qu’aux autres. En quoi et pourquoi la téléassistance est-elle intéressante pour une personne âgée ? Zoom sur ce service mis à la disposition de ses abonnés.

Avec ce dispositif qui a déjà fait ses preuves, vous aurez en premier lieu une écoute attentive 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, une présence qui veille sur vous. En cas de besoin ou d’urgence, une alarme est envoyée à des opérateurs qualifiés, formés spécialement à la résolution de vos problèmes.

Pratique et sécurisant, ce système est posé par un technicien au domicile de la personne. Un médaillon ou un bracelet permet à la personne isolée de porter un bip sur elle (on appelle le déclencheur) sur lequel elle peut appuyer, ou qui va détecter une chute brutale. Un boîtier (le transmetteur) va permettre à l’opérateur d’entrer en contact avec la personne. Au besoin, l’opérateur de téléassistance appellera les secours ou les proches.

Le matériel est donc très simple à installer, mais surtout, il facilite grandement l’arrivée des secours, primordial dans ces cas-là. En effet :

  1. Une simple pression sur un bouton déclenche l’appel immédiatement vers la centrale d’écoute
  2. L’abonné est aussitôt identifié, l’opérateur peut lui parler et prend ensuite la décision la plus adaptée
  3. L’intervention se fait dans les plus brefs délais, soit en prévenant les proches, le médecin ou le SAMU.Jusqu’à ce que la situation soit prise en charge de manière sécurisée, l’opérateur reste en contact permanent avec la personne au bout du fil.

Pour éviter que les chutes ne surviennent à la maison

Comme on peut le constater, les chutes des personnes âgées à domicile ne sont pas sans conséquences majeures. Cela impacte la condition physique, mais également le moral de ces dernières. De la perte de confiance en soi en passant par le repli et l’isolement (de crainte de tomber à nouveau…), les conséquences d’une chute sont tout sauf anodines pour un senior. Selon l’état de santé de la personne et l’importance de ses blessures, elle aura besoin d’une aide psychologique, mais aussi d’une présence qui lui permettra de se sentir rassurée. Et pour cela, il suffit parfois de quelques précautions à prendre.

Les causes principales des chutes des seniors

À la question « Pourquoi les personnes âgées tombent-elles si souvent ?« , il va de soi qu’en fonction de votre état de santé et de votre âge, les causes peuvent être multiples. Cependant, les personnes au-dessus de 65 ans tombent au moins une fois par an, à cause de certains facteurs inhérents à la vieillesse. Par exemple :

  1. Les troubles de l’équilibre
  2. Les vertiges
  3. Les problèmes d’articulations
  4. La faiblesse musculaire
  5. La prise médicamenteuse
  6. Une alimentation insuffisante
  7. Des efforts physiques intenses
  8. Une consommation d’alcool ou de tabac excessive
  9. Un intérieur ou un environnement non adapté
  10. Les intempéries ou une insécurité extérieure (le jardin, cour, garage, etc.)

Pour éviter par conséquent, la perte d’autonomie, partielle ou totale, ces mesures essentielles de prévention vous permettront donc de mieux gérer ou d’anticiper les accidents domestiques, avec des chutes éventuelles.

Les bons gestes au quotidien

Des attitudes ou des comportements peuvent aussi contribuer à votre confort et bien-être. Hormis une maladie chronique ou handicapante, il vous est également possible d’améliorer certaines choses par vous-même. À savoir :

  • Inutile de vous lever brusquement. Prenez le temps de le faire doucement pour éviter les étourdissements et les vertiges
  • Si vous doutez de votre équilibre ou que vos jambes vous semblent faibles, prenez une canne ou un déambulateur
  • Chaussez-vous correctement en prenant soin de vos pieds pour une meilleure stabilité
  • Faites appel à un service de téléassistance pour prévenir vos proches ou les secours en cas de problème
  • Demandez à votre entourage d’aménager votre salle de bains, la disposition de vos meubles et tapis pour ne pas vous cogner
  • Mangez équilibré et gardez une activité physique douce et agréable
  • Faites contrôler régulièrement chez votre médecin traitant, votre tension artérielle, votre rythme cardiaque, de même que votre audition, votre vue ou encore vos articulations…
  • Attention aux sols glissants et aux tapis où les pieds s’empêtrent
  • Faites vérifier votre audition : l’équilibre est lié à l’oreille interne
  • Rangez vos affaires à portée de main sans avoir à monter sur une chaise ou un escabeau
  • Libérez tous les lieux de passage en les éclairant suffisamment

Bien entendu, d’autres aménagements sont possibles. D’ailleurs, si vous avez une aide à domicile, n’hésitez pas à la solliciter afin qu’elle vous aide à rendre les choses plus faciles. L’essentiel étant de vous sentir en sécurité chez vous.

Avec l’essor du Papy-boom, les accidents à domicile des personnes âgées seront de plus en plus nombreux à gérer. À tel point que cela risque de devenir un problème de santé publique. Il est, par conséquent, urgent de s’en occuper efficacement.

(source des données statistiques : sante.lefigaro.fr et ameli.fr)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *