La perte de cheveux est-elle une fatalité ?

Comment se déroule une greffe de cheveux ?

L’alopécie ou la perte de cheveux est un phénomène tout à fait normal. Elle se manifeste généralement entre 30 et 40 ans et toucherait 70 % des hommes contre 16 % des femmes, en moyenne. Malheureusement, c’est une situation qui n’est pas facile à gérer quotidiennement. Pour y faire face, sans contrainte, de plus en plus de personnes se tournent vers la greffe de cheveux. Cette opération consiste à implanter des cheveux dans le cuir chevelu. Et si, aujourd’hui, les hommes comme les femmes sont nombreux à y avoir recours, il reste encore des questions en suspens à ce sujet. Notamment, au sujet du déroulement de l’opération. Pour éclaircir les zones d’ombres, voici les étapes à suivre : 

Le diagnostic 

Comme pour n’importe quelle intervention chirurgicale, le médecin passe obligatoirement par un diagnostic avant l’opération. Il s’agit d’une inspection visuelle et tactile du cuir chevelu. L’objectif est de repérer l’origine précise de la chute de cheveux. Si nécessaire, et pour plus de précision, le médecin peut aussi procéder à des examens supplémentaires (comme une analyse sanguine, des examens biologiques ou histologiques). Cette étape est la plus importante et ne peut pas se faire par téléconsultation. C’est, en effet, à la suite de ce diagnostic que le spécialiste décidera : 

  • Si vous êtes éligible à la greffe de cheveux ou non 
  • Si la greffe de cheveux est la solution idéale pour vous 
  • De la technique idéale pour la greffe de cheveux

Comprenez que la greffe de cheveux est surtout une solution pour les chutes de cheveux d’origine génétique. Par contre, si la chute de cheveux est due à une autre raison (dérèglements hormonaux ou carences), le médecin vous conseillera d’autres solutions plus adaptées. 

L’opération, l’implantation des cheveux

L’opération de greffe de cheveux dure, en moyenne, 6 heures. Le spécialiste pose alors, dans un premier temps, une anesthésie locale. Il est à préciser que cette opération est indolore. Vient ensuite la détection de l’endroit où les cheveux à implanter seront prélevés. Il trace clairement : 

  • La zone de prélèvement des cheveux 
  • La zone d’implantation des cheveux 

La suite dépendra de la technique utilisée par le médecin. Il peut s’agir d’un prélèvement par bandelette de cheveux ou un prélèvement cheveux par cheveux. Dans tous les cas, une fois les cheveux prélevés, l’équipe procède à la préparation des greffons. Pendant ce temps, le médecin prépare la partie où les greffons seront implantés. Une fois que les deux préparations sont terminées, il peut implanter les greffons (toujours en procédant en fonction de la technique choisie).

Sourire

Les étapes post-opératoires 

Si l’opération est réussie, vous pouvez sortir le jour même. Petit à petit, des croûtes se formeront au niveau des greffons. Ces derniers restent environ une dizaine de jours et disparaissent progressivement. Le patient peut ressentir de petites douleurs. C’est pour cette raison que le médecin prescrit toujours des antalgiques. Il est important de préciser que les cheveux implantés ne poussent pas immédiatement. Le patient doit attendre quelques mois pour une bonne repousse. Voici quelques recommandations à suivre : 

  • Attendre 48 heures pour un shampoing 
  • Attendre 8 jours pour la reprise du travail 
  • Attendre 3 semaines pour la reprise du sport 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *