Installer un osmoseur pour une eau purifiée à destination de toute la famille

L’eau subit divers traitements avant d’arriver à votre robinet. Cependant, certaines particules ne sont pas supprimées et parviennent encore au consommateur. L’installation d’un osmoseur permet d’améliorer la qualité et le goût de l’eau en la purifiant. Explications.

Les mesures de contrôle de la qualité de l’eau

L’eau du robinet en France passe par de multiples contrôles très stricts avant de pouvoir être distribuée aux consommateurs. Ces contrôles permettent par la suite de classer l’eau selon sa qualité. Celle-ci est catégorisée de « bonne » à « très mauvaise ». Mais ces références n’ont pas forcément d’incidence sur la santé du consommateur. Toutefois, il est important de s’informer de ce qui pourrait compromettre la qualité de l’eau du robinet.

La pollution due aux activités humaines

Bien que des normes de qualité très strictes soient imposées par la législation française, certains facteurs ou paramètres ne peuvent être totalement contrôlés, d’où l’importance d’installer un osmoseur pour filtrer efficacement l’eau du robinet. C’est souvent le cas de la pollution résultant des activités humaines, dont l’utilisation de pesticides dans les exploitations agricoles qui est la principale source de pollution. La loi fixe un maximum de 0,5 microgramme/litre concernant la quantité totale de pesticides. Ces produits sont présents dans l’eau à très faibles doses, mais sur le long terme, ils peuvent être potentiellement nocifs pour les consommateurs. Des nitrates sont aussi présents dans l’eau, mais les cas de maladies qui y sont rattachées n’ont pas encore été constatés en France.

eau pure

La pollution causée par la vétusté des canalisations d’eau

La qualité de l’eau peut également être détériorée par la vétusté des canalisations, une situation qui peut ne concerner que quelques branchements au réseau dans une ville ou dans un quartier. Les canalisations et les plomberies anciennes contiennent des produits toxiques tels que le plomb, le nickel (que l’on trouve dans la robinetterie), le cuivre ou encore le chlorure de vinyle, présent en grande quantité dans les tuyaux en PVC des canalisations datant d’avant les années 1980.

Les causes naturelles de la minéralisation de l’eau

Outre les origines humaines, la qualité de l’eau peut être impactée par des paramètres naturels. La présence de sels minéraux détermine la douceur ou la dureté de l’eau. Lorsqu’elle est faiblement minéralisée, elle est douce et n’est pas corrosive pour les canalisations. Lorsqu’en revanche la teneur en sels minéraux est trop élevée, le risque majeur concerne l’entartrage des circuits d’adductions d’eau et des appareils tels que les machines à laver par exemple.

Ces informations sont nécessaires pour comprendre l’utilité d’installer un osmoseur qui va filtrer justement l’eau de ces impuretés. Il est également possible de se renseigner sur la qualité de l’eau de sa ville en contactant la mairie de sa commune.

Pourquoi installer un osmoseur ?

Dans la nature, l’eau est naturellement filtrée par les différentes couches de sédiments qui retiennent ces particules. Ce principe est repris par le système d’osmose inverse qui peut être réalisé à grande échelle, mais aussi dans le cadre d’une utilisation domestique de ce dispositif pour obtenir de l’eau pure. L’osmoseur est un appareil qui permet de purifier l’eau, d’en éliminer les bactéries et les résidus minéraux en suspension ou dissous.

On dit qu’il y a osmose lorsque deux liquides de concentrations différentes, séparées par une membrane semi-perméable, viennent à se mélanger et à s’équilibrer. La solution la moins concentrée rejoint la plus concentrée. L’osmose inverse ne cherche pas à équilibrer la concentration de l’eau. En traversant les différentes couches de sédiments qui constituent le filtre, elle retient toutes les particules en suspension et ne laisse passer que la particule d’eau. Celle-ci est ainsi nettoyée. Souvent, à cause du chlore, elle a une odeur assez forte, pas toujours agréable quand on veut la boire. Grâce au second préfiltre de l’osmoseur, qui est constitué de charbons actifs, elle devient inodore, le chlore ayant été retenu par filtrage.

Pour finir le processus, l’eau passe par un filtre de polissage, qui a pour objectif d’améliorer sa saveur. Ce système a la capacité d’éliminer plus de 95 % des impuretés contenues dans l’eau destinée à la consommation humaine.

Les éléments composant l’osmoseur

L’osmoseur s’installe en dessous de l’évier de la cuisine. Il est constitué de plusieurs éléments :

  • Un filtre anti-turbidité qui se présente sous la forme d’une cartouche de filtrage. Il se charge de filtrer les grosses particules comme les matières boueuses. Il retient également le carbonate de calcium et le magnésium qui forment le calcaire.
  • Un filtre à charbon actif retient les micro-organismes et le chlore qui sont responsables de la mauvaise odeur et du mauvais goût que peut avoir l’eau. Ce second filtre protège donc la fine membrane qui se charge de l’osmose inverse.
  • La membrane d’osmose inverse est une membrane extrêmement fine qui ne laisse passer que le H2O.

Les différents types d’osmoseurs

Il existe deux types d’osmoseurs. De petites tailles, ils sont adaptés à l’usage domestique et s’installent sous un lavabo. Leur faible débit en eau convient très bien aux personnes qui vivent seules et qui n’ont pas besoin de beaucoup d’eau.

Pour une utilisation familiale, la taille de l’osmoseur doit être plus importante. Par ailleurs, au lieu d’être simplement fixé sous l’évier de la cuisine, il sera raccordé au réseau de distribution d’eau de toute la maison, car c’est un dispositif qui a besoin d’une pression assez forte pour que l’osmose inverse puisse avoir lieu.

Comment installer un osmoseur ?

Pour installer un osmoseur, il est possible de faire appel aux services d’un professionnel, ou l’installer soi-même. Il faudra pour ce faire s’assurer que le débit est assez important. S’il ne l’est pas, il faudra prévoir un réservoir tampon. Si l’appareil est installé sur évier, il suffit de le fixer au mur et de le raccorder ensuite à l’arrivée d’eau et au lavabo de distribution.

Avant la pose de l’osmoseur, il est important de bien installer les différents accessoires, en particulier les différents tuyaux qui le relient à l’arrivée d’eau, au robinet et au réseau d’évacuation d’eau pour que l’eau sale puisse être rejetée avec les condensats qu’elle contient.

Comme l’eau issue de l’osmose inverse est exempte de tout minéral, il faudra la reminéraliser pour qu’elle soit bonne à la consommation. Il peut alors être nécessaire de rajouter une cartouche de reminéralisation. Le taux de reminéralisation est déterminé par un test de conductivité.

Lorsque l’osmoseur a trouvé sa place, la vanne d’alimentation sera ouverte, de même que le robinet de puisage. Celui-ci laissera l’eau couler pendant quelques minutes avant d’être de nouveau refermé pour permettre le remplissage du réservoir. Quand ce dernier sera rempli, il sera à nouveau vidé avant son utilisation.

L’entretien d’un osmoseur est capital. Il est indispensable de remplacer régulièrement les cartouches et vidanger le réservoir une fois par semaine pour éviter la formation de dépôt et les éventuelles contaminations. Par ailleurs, l’ajout d’un stérilisateur d’eau peut être une excellente option pour éviter ces écueils.

L’osmoseur est assez coûteux à l’achat, mais son prix est rapidement amorti, car il n’est plus nécessaire d’acheter des bouteilles d’eau minérale. De plus, grâce à la reminéralisation de l’eau au sortir du robinet de puisage, l’eau du robinet a les mêmes propriétés que celle en bouteille. Pour les familles, il s’agit d’un investissement qui leur permet à terme de réaliser des économies substantielles. Enfin, boire une eau vraiment saine vous permet surtout de préserver votre santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *