Myothérapie

Qu’est-ce que la myothérapie ?

Les myothérapeutes examinent, contrôlent et soignent les douleurs myofasciales, les blessures et les troubles affectant l’activité et la mobilité. Également appelée brachy-myothérapie, la myothérapie s’utilise dans les étapes de prévention, de réparation et de rééducation pour retrouver et préserver l’intégrité conventionnelle de la structure des tissus mous (muscles, tendons, ligaments et fascia).

Les principes de base de la myothérapie

La myothérapie est une forme de thérapie physique utilisée pour traiter la douleur et le dysfonctionnement des tissus mous. La myothérapie a aussi pour but de soulager les articulations et traiter les douleurs liées directement ou indirectement aux tissus mous (muscle, tendon, ligament ou fascia).

Myothérapie
La myothérapie est une discipline spécialisée dans les tissus mous, y compris les muscles que traversent les articulations.

La brachy-myothérapie se fonde sur les principes médicaux occidentaux basés sur l’anatomie, la physiologie et la biomécanique. Les modalités des myothérapeutes comprennent la libération du point de déclenchement, l’aiguilletage à sec, la mobilisation des articulations, la thermothérapie, la cryothérapie, l’étirement PNF et la prescription d’exercices correctifs.

Des myothérapeutes cliniques formés effectueront une évaluation posturale, une évaluation biomécanique et des tests orthopédiques avant d’appliquer les techniques de thérapie manuelle et les modalités pour obtenir des résultats.

La libération du point de déclenchement est un objectif majeur d’un plan de santé de myothérapie. Les points de déclenchement sont souvent difficiles à localiser. Mais un myothérapeute a les compétences nécessaires pour trouver un point de déclenchement/une adhérence des tissus mous de la taille d’un grain de riz.

Aborder les points de déclenchement corrige une grande partie de la douleur physique que nous éprouvons dans la vie. Les problèmes de posture, les douleurs chroniques, l’inactivité physique ou les exercices qui entraînent une usure intense, demandent beaucoup de ce tissu et le résultat est l’apparition de points de déclenchement qui provoquent une douleur locale ou même une douleur répartie sur une plus grande région.

Les indications de la myothérapie

De l’avis des spécialistes, la myothérapie est une procédure de traitement non invasive destinée à aider les personnes souffrant de lombalgies ou de douleurs articulaires. Elle est également bénéfique aux personnes souffrant de mauvaise posture, d’entorses musculaires, d’arthrite, de fibromyalgie, de sclérose en plaques et à celles souffrant d’un dysfonctionnement lié au sport.

N’importe qui peut bénéficier de la myothérapie, même ceux qui n’ont pas de problèmes de santé, mais qui ont besoin d’une «mise au point générale du corps». Cette thérapie soulage le corps de l’épuisement et du stress, de l’engourdissement et de la tension (contraction musculaire) et de la douleur. De l’avis de nombreux myothérapeutes, la myothérapie est un moyen idéal pour assouplir les muscles de votre corps et se détendre.

Les myothérapeutes traitent une vaste gamme d’affections musculo-squelettiques telles que:

  • lésions sportives et professionnelles
  • raideurs et douleurs associées à une mauvaise posture
  • douleurs articulaires et vertébrales, y compris douleur sacro-illiaque
  • conditions sévères qui influencent la mobilité
  • maux de tête et les migraines
  • fibromyalgie
  • torticolis
  • douleurs dorsales aiguës et chroniques
  • arthrite,
  • douleur à l’épaule
  • maux de genou, de jambe et de pied
  • syndrome de faiblesse chronique
  • douleurs et troubles liés au stress et à la tension

Comment se déroule une séance ?

Généralement utilisée par les athlètes professionnels et amateurs, tels que les coureurs et les bodybuilders, pour atténuer l’impact des entraînements et des compétitions, la myothérapie commence maintenant à gagner de la place chez les non-sportifs, y compris les personnes qui travaillent sous une forte pression ou même ceux qui passent de nombreuses heures debout ou assis.

Les myothérapeutes utilisent le massage et une variété d’autres techniques partagées par les physiothérapeutes et les ostéopathes pour relâcher la tension musculaire et réduire la douleur. La technique de libération myofasciale utilise des ressources, comme un rouleau en mousse, qui «dénouent les nœuds» dans l’aponévrose, soulageant la douleur, la coordination motrice altérée et les tensions dans tout le corps. Il y a environ 400 muscles qui peuvent présenter des points de déclenchement, provoquant des douleurs et des dysfonctionnements moteurs.

Dans le cas d’une libération myofasciale, le patient fait glisser des parties du corps telles que les jambes et la colonne vertébrale sur le rouleau en mousse et d’autres équipements, à la recherche des points sensibles. La myothérapie se concentre également sur ces points sensibles, mais le traitement est appliqué par les mains du thérapeute.

Généralement, le patient est confortablement positionné sur une civière, et le thérapeute qualifié, utilisant ses connaissances sur la chiropratique, la massothérapie et les points de déclenchement, utilise ses mains pour soulager la tension contenue dans le fascia.

Une autre caractéristique de cette technique est que, malgré la similitude avec certaines techniques de massage, pendant la procédure, il n’est pas nécessaire que le patient se déshabille, ce qui est courant dans de nombreuses techniques de massage. La seule recommandation est que les vêtements soient composés de tissus fins et confortables, afin de faciliter le mouvement du corps et le contact avec les mains du thérapeute.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *