Comment soigner une douleur sacro-iliaque ?

Souvent confondue avec la sciatique ou la lombalgie, la douleur sacro-iliaque atteint de nombreuses personnes, surtout celles dont les professions les contraignent à rester dans une position assise toute la journée. S’il est très important d’en déterminer la cause pour recevoir le traitement adéquat assurant une guérison complète sur le long terme, il existe toutefois plusieurs moyens de soulager les douleurs. Découvrez lesquels ?

Qu’est-ce que l’articulation sacro-iliaque ?

L’articulation sacro-iliaque relie le sacrum à l’os iliaque. Situé à la base de la colonne vertébrale, c’est une articulation symétrique. Dans le corps humain, il y a deux articulations sacro-iliaques, une du côté gauche et une du côté droit.

Le sacrum comprend les 5 vertèbres sacrées qui sont interposées entre la colonne lombaire et le coccyx. Les os iliaques, en revanche, sont des saillies osseuses qui se ramifient sur les côtés du sacrum et se développent vers le bas et vers l’avant (symphyse pubienne).

L’articulation iliaque sacrum comprend plusieurs ligaments, y compris: le ligament sacro-iliaque antérieur, le ligament sacro-iliaque interosseux et le ligament sacro-iliaque postérieur. La fonction de l’articulation iliaque du sacrum est de supporter le poids du corps, lorsque nous nous levons, marchons et courons. 

Tout sur les douleurs sacro-iliaques 

Il s’agit d’une douleur au niveau des articulations qui raccordent les os du bassin et la colonne vertébrale. Elles se situent de part et d’autre du sacrum. Autrement dit, elles assurent la connexion entre la partie inférieure du corps et la colonne vertébrale.

Comment soigner une douleur sacro-iliaque ?
Une douleur sacro-iliaque se manifeste au niveau des articulations reliant l’os du bassin et la colonne vertébrale.

À part la douleur à la hanche et au rachis lombaire, la douleur sacro-iliaque se manifeste aussi par une douleur au niveau des fesses et de l’aine. Ainsi, le patient pourrait avoir du mal à rester dans une position assise sur une longue durée ou encore à monter les escaliers. Par ailleurs, le soulèvement d’une masse lourde lui est également difficile. 

Comment soulager les douleurs sacro-iliaques ?

Selon la gravité de la situation et les préférences du patient, il existe de nombreuses manières de soulager les douleurs sacro-iliaques.

Les traitements des douleurs sacro-iliaques à base de plantes

Il existe de nombreuses plantes capables d’atténuer les douleurs liées aux articulations sacro-iliaques. Voici les plus efficaces et faciles à trouver :

  • L’aloe vera : ingérer une capsule de complément alimentaire ou appliquer le gel sur la partie douloureuse ;
  • L’eucalyptus : pour ses effets anesthésiants lorsque vous en appliquez sur la zone qui vous fait mal ;
  • Le curcuma : pour son action anti-inflammatoire très efficace. Il est conseillé de le prendre en infusion ou complément alimentaire ;
  • Le gingembre : aussi très efficace pour soulager le mal de dos ou l’arthrite rachidienne grâce à ses vertus anti-inflammatoires. La décoction est la manière la plus recommandée.

Soigner la douleur sacro-iliaque par myothérapie

La myothérapie part du principe que toute douleur articulaire a comme cause primaire, une contracture musculaire. En d’autres termes, c’est généralement un traumatisme musculaire qui provoque premièrement une douleur articulaire. La contracture musculaire responsable d’une douleur sacro-iliaque se situe au niveau des muscles fessiers ou de l’aine. Un spécialiste (kinésitérapeute, ostéopathe, …) peut alors la localiser et la traiter efficacement. par myothérapie.

Les exercices physiques

Pratiquer des exercices physiques simples et doux est aussi un excellent moyen de lutter contre les douleurs sacro-iliaques. Voici les plus faciles à réaliser :

  • Étirer les muscles du dos : allongez-vous confortablement sur le dos et remontez vos genoux en les tenant par vos deux mains. Une fois la position atteinte, effectuez deux inspirations/expiration. Refaites l’exercice 4 ou 5 fois ;
  • Mobiliser les épaules : réalisez des mouvements circulaires avec vos bras en veillant à bien ouvrir votre cage thoracique pour faire travailler vos épaules, muscler votre dos et soulager les douleurs sacro-iliaques ;
  • Faire bouger les hanches et le bassin : effectuez un mouvement de rotation avec vos hanches dans chaque sens 4 ou 5 fois par jour.
Comment soigner une douleur sacro-iliaque ?
Des exercices physiques spécifiques aident à soulager la douleur sacro-iliaque.

Les traitements médicaux

Si la douleur est trop intense, vous pouvez aussi prendre des anti-inflammatoires ou encore utiliser les compresses chaudes ou froides 2 ou 3 fois par jour. L’injection de cortisone serait aussi un excellent moyen de soulager les douleurs sacro-iliaques. Enfin, vous pouvez aussi vous tourner vers un physiothérapeute, un ostéopathe ou un chiropraticien.

En tout cas, il est important de  consulter un médecin dès l’apparition des premières douleurs suspectes pour en trouver au plus vite possible les causes. Ainsi vous recevrez rapidement les traitements adéquats et éviterez les complications graves.

Quelles sont les causes des douleurs sacro-iliaques ?

Pour la plupart du temps, les douleurs sacro-iliaques sont des conséquences sur le long terme d’un traumatisme comme un accident de voiture ou une chute violente au niveau des fessiers par exemple. Elles peuvent aussi résulter d’une mauvaise posture ou un faux mouvement.

Les douleurs sacro-iliaques apparaissent parfois chez les femmes ayant eu des difficultés durant l’accouchement. Ceux qui sont contraints de fournir beaucoup d’efforts, surtout ceux qui sollicitent la zone lombaire ou le bassin sont également exposés à ces maux. Enfin, elles peuvent être causées par une dégénérescence comme la spondylarthrite.

Conclusion

Les douleurs sacro-iliaques peuvent être juste d’ordre mécanique et extérieur. Dans ce cas, vous pourriez les soulager en effectuant des exercices physiques légers et en utilisant les remèdes à base de plantes. D’autre part, elles représentent parfois un symptôme de pathologies plus graves qu’il est nécessaire de soigner. C’est la raison pour laquelle, il est hautement conseillé de consulter un spécialiste dans les plus brefs délais dès l’apparition des premières douleurs.

Traitement et prévention des troubles musculo-squelettiques

Souvent confondue avec la lombalgie et avec certains troubles au niveau du dos, la douleur sacro-iliaque touche notamment la hanche, les fesses, l’aine et le rachis lombaire. Le traitement se fait notamment par des soins manuels de type massage. Dans les cas les plus graves nuisant à la capacité de marcher, une rééducation peut être nécessaire. Également, des anti-inflammatoires sont préconisés pour soulager la douleur.

Néanmoins, toutes les douleurs ressenties au niveau du dos et des hanches n’impliquent pas forcément un trouble sacro-iliaque. Pour éviter les conclusions hâtives à même de nuire à la qualité du traitement, il est recommandé de s’informer en ligne sur le trouble musculosquelettique et ses variétés.

Rendez-vous sur un site fiable comme axomove.com pour tout savoir sur les troubles musculo-squelettiques, ses symptômes et évolutions ainsi que les traitements adéquats.

Le trouble musculo-squelettique ou TMS est par exemple le syndrome de la coiffe de rotateurs à l’épaule, les lombalgies, le syndrome du canal carpien au poignet… Il touche notamment des parties du corps comme les épaules, le dos, la hanche, le coude, la main, les doigts…

Le trouble musculo-squelettique peut être causé par une mauvaise posture, un effort soutenu, la position debout ou assise pendant des heures, un faux mouvement

Le troubles et douleurs corporelles peuvent être handicapants et vous empêcher d’être dynamique et productif au quotidien. Pour le traitement nécessaire, rapprochez-vous d’un professionnel de santé comme un kinésithérapeute ou un rhumatologue.

Côté prévention, veillez à la correction de votre posture au quotidien. Évitez de soulever des objets lourds. Il faut aussi se reposer de temps en temps quand vous effectuez un travail ardu.

Traitement et prévention des troubles musculo-squelettiques

Souvent confondue avec la lombalgie et avec certains troubles au niveau du dos, la douleur sacro-iliaque touche notamment la hanche, les fesses, l’aine et le rachis lombaire. Le traitement se fait notamment par des soins manuels de type massage. Dans les cas les plus graves nuisant à la capacité de marcher, une rééducation peut être nécessaire. Également, des anti-inflammatoires sont préconisés pour soulager la douleur.

Néanmoins, toutes les douleurs ressenties au niveau du dos et des hanches n’impliquent pas forcément un trouble sacro-iliaque. Pour éviter les conclusions hâtives à même de nuire à la qualité du traitement, il est recommandé de s’informer en ligne sur le trouble musculosquelettique et ses variétés.

Rendez-vous sur un site fiable comme axomove.com pour tout savoir sur les troubles musculo-squelettiques, ses symptômes et évolutions ainsi que les traitements adéquats.

Le trouble musculo-squelettique ou TMS est par exemple le syndrome de la coiffe de rotateurs à l’épaule, les lombalgies, le syndrome du canal carpien au poignet… Il touche notamment des parties du corps comme les épaules, le dos, la hanche, le coude, la main, les doigts…

Le trouble musculo-squelettique peut être causé par une mauvaise posture, un effort soutenu, la position debout ou assise pendant des heures, un faux mouvement

Le troubles et douleurs corporelles peuvent être handicapants et vous empêcher d’être dynamique et productif au quotidien. Pour le traitement nécessaire, rapprochez-vous d’un professionnel de santé comme un kinésithérapeute ou un rhumatologue.

Côté prévention, veillez à la correction de votre posture au quotidien. Évitez de soulever des objets lourds. Il faut aussi se reposer de temps en temps quand vous effectuez un travail ardu.