Perforation intestinale

Comment prévenir et soigner une perforation intestinale ?

On parle de perforation intestinale lorsqu’il y a un trou dans la paroi de l’intestin. Les symptômes de cette affection grave et potentiellement mortelle comprennent une douleur abdominale sévère et une douleur au toucher dans la région concernée. Lorsque la perforation affecte l’intestin grêle, l’apparition de la douleur est généralement soudaine, tandis qu’avec un trou dans le gros intestin, l’apparition peut être plus progressive. Dans les lignes qui suivent, nous verrons comment prévenir et soigner une perforation intestinale.

Quels sont les symptômes de la perforation intestinale ?

La perforation intestinale se produit lorsque toutes les couches du tractus intestinal sont détruites. Un trou se forme dans l’intestin grêle ou le gros intestin. Cette situation entraîne le passage du contenu gastro-intestinal en dehors du tractus digestif. Heureusement, il est facile de reconnaître cette maladie grâce à des symptômes caractéristiques. Il s’agit entre autres de :

  • douleurs abdominales très intenses,
  • gaz dans le péritoine (gaz intra-péritonéal),
  • nausées,
  • vomissements,
  • ballonnements,
  • diarrhée sanglante,
  • apnée,
  • bradycardie,
  • fièvre
Perforation intestinale
Lorsqu’un malade se plaint de douleur de ventre intense, qu’il a de l’apnée, une bradycardie, du gaz dans le péritoine, et bien d’autres symptômes caractéristiques, il peut être victime d’une perforation intestinale. Cette maladie peut être causée par un traumatisme (blessure par balle, ou au couteau) ou par des maladies comme la diverticulite et l’appendicite.

Selon la cause spécifique de la perforation intestinale, les symptômes changent. Après l’apparition des premiers symptômes, vous devez immédiatement consulter un spécialiste afin qu’il puisse prévenir efficacement toute complication grave.

Quelles sont les causes de la perforation intestinale ?

En cas de perforation de l’intestin grêle, les causes peuvent être:

  • une blessure de l’abdomen, par exemple après une chute
  • une blessure infligée, par exemple, avec un couteau ou à la suite d’un coup de feu
  • un objet pointu comme une arête de poisson
  • diverticulite
  • un cancer du colon
  • un ulcère peptique
  • une infection consécutive à une coloscopie
  • le SIDA
  • une rupture du côlon

Les corps étrangers peuvent également provoquer une obstruction intestinale mécanique, ce qui entraînera une perforation. D’autres maladies (fièvre typhoïde, tuberculose) peuvent également affecter la survenue d’une perforation grave.

Comment traite-on les perforations intestinales ?

Pour arrêter les effets négatifs, il devient nécessaire que le patient subisse un traitement chirurgical. Tout d’abord, l’équilibre du corps en eau et en électrolytes doit être nivelé, puis l’opération chirurgicale elle-même peut avoir lieu. 

Cette procédure implique la résection de l’intestin, puis le rinçage de la cavité péritonéale. Une laparotomie est réalisée pour atteindre la perforation. Il arrive que la procédure se termine par l’introduction d’une stomie. L’opération ne dure généralement pas plus de 4 heures. Tout dépend de la cause spécifique de la perforation. 

Parfois, une sonde est placée sous observation constante. Le lieu où la perforation est survenue est alors protégé. Dans ce cas, le patient est uniquement soumis à un traitement endoscopique et à un traitement antibiotique.

La perforation intestinale est une maladie très grave. Le diagnostic rapide et la mise en œuvre d’un traitement permettront de prévenir rapidement les complications et les pires effets. Si les mesures nécessaires ne sont pas prises à temps, la perforation peut même entraîner la mort. 

Il est important de consulter un médecin dès que vous remarquez les symptômes décrits ci-dessus. Lorsque la perforation est causée par une blessure, une intervention chirurgicale immédiate est nécessaire.

Comment prévenir une perforation intestinale ?

Pour réduire le risque de perforation de l’intestin, réduisez vos risques de constipation. La constipation peut, en effet, entraîner une occlusion et une perforation de l’intestin. Suivez les instructions de votre fournisseur de soins de santé concernant la quantité de fibres, de liquides et d’exercice dont vous avez besoin. Les fibres, les liquides et l’exercice vous aideront à aller à la selle régulièrement.

Les fibres ont un effet bénéfique sur la santé et préviennent de nombreuses maladies, notamment le cancer gastro-intestinal. Évitez les fast-foods, les plats cuisinés, les mélanges d’épices, les boissons gazeuses, le pain de blé, les snacks salés et limitez votre consommation de viande.Parfois, certaines personnes ressentent de la douleur dans les jours qui précèdent la perforation intestinale. Si vous avez mal à l’abdomen, consultez votre médecin immédiatement. Le traitement est beaucoup plus simple et plus sûr lorsqu’il commence avant la perforation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *