Alzheimer : comment prendre soin de nos proches ?

​La maladie d’Al​​zheimer est une maladie du cerveau. Elle affecte un grand nombre de cellules nerveuses du cerveau qui meurent par la suite. Ensuite, le patient commence à avoir du mal à se souvenir et à penser clairement. Il devient oublieux et confus. Il peut avoir du mal à se concentrer. la personne atteinte agit parfois étrangement et ces problèmes s’aggravent avec le temps. Comment prendre soin de nos proches atteints de la maladie d’Alzheimer ?

Faites appel à la technologie

Une annonce dans le journal ou un appel de proches à la télévision : il n’est pas rare que des personnes âgées ayant des problèmes de mémoire et d’orientation se perdent dans la rue et ne puissent pas rentrer chez elles. Pour pallier ce problème, de nombreuses sociétés ont développé la montre gps alzheimer, une solution très fiable car elle tient toujours sur le bras.

alzheimer

Les montres spécialement conçues pour la maladie d’Alzheimer sont des outils pratiques pour un usage quotidien. Portées par le patient, ces montres intelligentes aident à s’orienter d’un point de vue temporel et à distinguer le jour et la nuit. La montre gps alzheimer peut aussi rappeler au patient de prendre ses médicaments. Selon les modèles, la montre peut être connectée à une application mobile installée sur les smartphones des aidants familiaux ou des soignants. La montre gps alzheimer peut également avertir les personnes à proximité en cas de chute ou d’égarement.

Mettre en place une routine quotidienne régulière

Les activités répétitives de la vie quotidienne, comme les repas, les promenades et le sommeil, jouent un rôle important dans la vie quotidienne d’une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer. A travers cette routine, nous procurons au patient un sentiment de stabilité et de sécurité. Nous lui permettons de mieux se retrouver dans la réalité de plus en plus chaotique. Répéter les mêmes activités permet de se rappeler plus longtemps à quoi servent manger, se laver, dormir, etc. 

Veiller à ce que le patient accomplisse lui-même ses activités quotidiennes

Les médecins et les soignants expérimentés s’accordent à dire que les patients doivent effectuer toutes les activités quotidiennes de manière autonome le plus longtemps possible. Elles doivent elles-mêmes faire les activités telles que : 

  • s’occuper de leur hygiène personnelle
  • nettoyer
  • préparer les repas
  • bricoler
  • s’occuper du jardin

Ce type d’activité est très important pour les patients. Cela leur donne de la satisfaction, et leur permet de se sentir utiles et indépendants. De plus, l’implication du patient dans les tâches ménagères stimule son cerveau et ralentit le développement de la démence.

Veiller à ce que l’assistance soit discrète

Au stade initial de la maladie, les patients sont capables d’assurer assez bien la gestion de la maison, voire le développement de leurs loisirs, et n’ont besoin que de l’assistance discrète d’une personne qui veille à leur sécurité. Au fur et à mesure que la maladie progresse, l’intervention et l’aide du soignant doivent augmenter, car le patient commencera à oublier à quoi servent les appareils ménagers et les objets du quotidien. Les activités de base deviendront difficiles pour lui. 

Cependant, le soignant doit toujours suivre le principe selon lequel il vaut mieux assister le patient et le soutenir dans les activités quotidiennes que de s’occuper de tout. L’assistance au patient doit consister à suggérer au patient à quoi servent les articles individuels et à montrer comment et dans quel ordre des activités spécifiques doivent être effectuées.

Engager les patients Alzheimer dans les tâches ménagères

L’implication de la charge dans les tâches ménagères a l’avantage de permettre de soulager l’aidant dans ses tâches quotidiennes. Les malades sont capables d’accomplir très soigneusement et consciencieusement des tâches simples, telles que plier des serviettes, essuyer la vaisselle, trier des choses, etc. Ainsi, ils peuvent être vraiment utiles à leur soignant, tout en tirant une satisfaction considérable des activités effectuées. Faire le ménage ensemble peut aussi être l’occasion de renforcer le lien entre le patient et son soignant.