guérir un mal de gorge

Comment guérir d’un mal de gorge ?

​Un mal de gorg​​e est l’une des raisons les plus courantes pour lesquelles les gens vont chez le médecin. Au stade initial de la maladie, il est toujours important d’identifier l’agent causal du mal de gorge. Car le traitement recommandé dans chaque cas est différent. Pour comprendre s’il est possible d’être soigné à la maison avec des remèdes naturels ou s’il faut consulter un médecin, il est important de comprendre si la douleur est causée par une infection virale, comme cela arrive dans 80% des cas, ou par une bactérie. Dans le dernier cas, une visite chez le médecin est indispensable. Voyons ensemble comment guérir d’un mal de gorge.

Qu’est-ce qui cause un mal de gorge ?

Les infections virales peuvent provoquer jusqu’à 80% des cas de maux de gorge. Ces infections sont particulièrement fréquentes en automne et en hiver. Le plus souvent, le mal de gorge d’origine bactérienne se manifeste par une amygdalite ou une pharyngite (inflammation de la gorge ou du pharynx).

Comment guérir un mal de gorge

En cas d’inflammation de la gorge causée par un virus :

  • Votre muqueuse pharyngée est rouge prononcée. On peut voir un réseau vasculaire rehaussé dans la gorge ;
  • La déglutition n’est pas difficile. On a l’impression que le mouvement de déglutition soulage les symptômes. Il est agréable de boire quelque chose de chaud.
  • La plaque blanche n’est pas visible sur les amygdales. Le gonflement de la gorge est moins prononcé qu’avec une inflammation causée par des bactéries.

En cas d’inflammation bactérienne :

  • Le mal de gorge débute brutalement ;
  • Vous avez une température élevée ;
  • Vous avez une difficulté à avaler, une sensation de « patate chaude » dans la gorge ;
  • Il y a un gonflement des amygdales;
  • Il peut être difficile de parler;
  • Un enduit blanc est visible sur les amygdales.

Comment guérir d’un mal de gorge ?

En cas d’inflammation bactérienne, lorsque des symptômes typiques apparaissent, vous devez immédiatement consulter un médecin. Des antibiotiques doivent généralement être utilisés pour recouvrer la santé. Vous devez absolument consulter un médecin en cas de : 

  • forte fièvre,
  • nausées,
  • maux de tête,
  • vertiges,
  • douleur intense lors de la déglutition,
  • gonflement important de tout ganglion lymphatique.

Si l’inflammation et le mal de gorge ne disparaissent au bout de deux semaines, il faut également consulter un médecin.

Un mal de gorge causé par un virus peut être traité à domicile, en utilisant des produits en vente libre vendus en pharmacie. Vous pouvez utiliser des sprays et des comprimés à sucer, dont la tâche est de réduire l’inflammation et de soulager la douleur. Il est également recommandé de prendre de la vitamine C, de boire beaucoup d’eau et de se reposer. Si un virus est à blâmer, les symptômes disparaissent généralement en une à deux semaines sans soins spécifiques.

Si le mal de gorge est causé par un virus, il n’est pas recommandé de se gargariser, car le gargarisme provoque encore plus d’irritation au niveau de la muqueuse de la gorge. Si un enduit blanc n’est pas visible sur les amygdales, il ne faut pas se gargariser. Il est nécessaire d’hydrater la muqueuse si elle est sèche. Il est conseillé de choisir une préparation à base d’huile. Les huiles naturelles d’argousier, de calendula et d’orange sont alors les plus indiquées.

Se gargariser peut aider et soulager les symptômes, lorsque les amygdales sont recouvertes d’un enduit blanc. Dans ce cas, un rinçage avec de la camomille, de la teinture de calendula ou une solution saline faible peut aider. Une solution saline concentrée peut provoquer une irritation encore plus sévère ou même brûler la muqueuse de la gorge. Il est important d’observer la modération lors du gargarisme. Cela ne peut pas être fait plus de deux fois par jour.

Comment accélérer la guérison d’un mal de gorge ?

Pour guérir rapidement, il est important de commencer le traitement immédiatement et de ne pas attendre que le virus se renforce. Ainsi, vous pourrez récupérer plus rapidement, sauver votre santé et ne pas infecter les autres. En effet, au stade initial d’une infection virale, la maladie est très contagieuse.

Si la gorge fait mal, l’alcool ne doit pas être consommé, car non seulement il réduit l’immunité globale, mais peut également irriter la muqueuse de la gorge et contribuer à la propagation de l’inflammation.

Les antibiotiques ne fonctionnent pas contre les infections causées par des virus. Ils n’aideront pas et n’accéléreront pas la récupération. Au contraire, ils affaibliront les défenses naturelles de l’organisme.

Jus de canneberge, tisane, eau, thé au citron…, les boissons réduisent l’intoxication de l’organisme et accélèrent l’élimination des virus s’ils provoquent des douleurs. Le sommeil joue un rôle important dans le processus de récupération. Avoir une bonne nuit de sommeil aide le système immunitaire du corps à combattre les virus et les bactéries qui peuvent causer un mal de gorge. La voix aussi a besoin de repos : limitez au maximum vos conversations.

Mal de gorge : comment le prévenir ?

La meilleure façon de prévenir un mal de gorge est d’éviter les germes qui le provoquent et de suivre de bonnes pratiques d’hygiène. Suivez ces conseils et apprenez à votre enfant à prévenir le mal de gorge.

  • Lavez-vous les mains soigneusement et souvent, surtout après être allé aux toilettes, avant de manger et après avoir éternué ou toussé,
  • Evitez de partager de la nourriture, des verres ou de la vaisselle,
  • Toussez ou éternuez dans un mouchoir et jetez-le,
  • Utilisez des désinfectants à base d’alcool,
  • Nettoyez régulièrement les téléphones, les télécommandes de télévision et les claviers d’ordinateur avec un désinfectant. 
  • Evitez tout contact étroit avec des personnes malades.