Comment guérir d’une bronchite rapidement ?

​La bron​​chite est une maladie des voies respiratoires due à une inflammation des parois des bronches. Irritée, la membrane muqueuse des branches bronchiques supérieures devient progressivement enflée et épaisse, rétrécissant les voies respiratoires. Cela provoque des crises de toux accompagnées de mucosités et de difficultés respiratoires. Lisez la suite pour en savoir plus sur les différents types de bronchite, quelles sont leurs causes et les thérapies les plus efficaces pour en guérir rapidement.

Qu’est-ce que la bronchite ?

La bronchite fait partie des maladies des voies respiratoires inférieures. Elle est causée par des virus, des bactéries ou des facteurs environnementaux. Cependant, la maladie est le plus souvent (jusqu’à 90 % des cas) causée par des virus typiques du rhume et de la grippe. A leur nombre, on compte :

  • les virus grippaux de type A et B,
  • le virus para-influenza,
  • les coronavirus,
  • les adénovirus,
  • le virus respiratoire syncytial (VRS),
  • les rhinovirus.

Dans environ 10% de tous les cas, l’agent pathogène est une bactérie atypique. La bronchite est contagieuse, les personnes âgées et les enfants y étant les plus sensibles. Par conséquent, il est très important que la personne malade limite autant que possible ses contacts étroits avec d’autres personnes pendant la période de traitement.

Selon la durée de la maladie, la bronchite peut être divisée en bronchite aiguë (<3 semaines), bronchite subaiguë (3 à 8 semaines) ou bronchite chronique (> 8 semaines). La bronchite aiguë est le plus souvent causée par une infection virale. L’inflammation subaiguë peut être le résultat d’une hyperréactivité bronchique après une infection, tandis que l’inflammation chronique est le résultat de facteurs environnementaux nocifs, le plus souvent le tabagisme.

guérir rapidement d'une bronchite

Quels sont les symptômes de la bronchite ?

La bronchite s’accompagne le plus souvent de symptômes caractéristiques :

  • toux persistante,
  • écoulement de sécrétions dans les voies respiratoires,
  • fièvre,
  • douleur musculaire,
  • douleur dans la poitrine,
  • essoufflement,
  • sifflement lors de la respiration.

Très souvent, les personnes présentant des symptômes caractéristiques de la bronchite se demandent s’il est possible de développer cette maladie sans fièvre ou sans toux. Il convient de noter que tout le monde ne présente pas tous les symptômes mentionnés ci-dessus. Tout doute de ce type doit se terminer par une visite chez le médecin afin d’éviter d’éventuelles complications après une bronchite non traitée.

Médicaments et indications pour un patient atteint de bronchite

Au cours de la bronchite, il est recommandé au patient de :

  • rester à la maison et se reposer des tâches habituelles,
  • se prélasser au lit,
  • boire beaucoup de liquides, de préférence de l’eau plate.

Les médicaments les plus couramment recommandés pour guérir la bronchite sont :

  • ibuprofène,
  • aspirine,
  • lévodropropizine,
  • butamirate,
  • dextrométhorphane.

Avant de prendre l’une de ces substances, les patients doivent consulter un médecin afin de ne pas nuire à leur santé. Si vous crachez du mucus, votre médecin peut vous conseiller d’utiliser des médicaments pour vous aider à tousser. Les plus couramment utilisés sont l’ambroxol, l’acétylcystéine et la carbocystéine. Ces médicaments réduisent la viscosité de la sécrétion et facilitent l’expectoration. La guaifénésine est également utilisée pour faciliter l’expectoration. Pour la toux sèche (sans sécrétions bronchiques), des médicaments antitussifs tels que la lévodropropizine, le butamirate ou le dextrométhorphane sont utilisés.

Les antibiotiques n’améliorent pas la bronchite aiguë et ne doivent pas être utilisés. La présence de crachats jaunes ne constitue pas une étiologie bactérienne et n’est pas une indication de prise d’antibiotique. L’utilisation inutile d’antibiotiques, en plus du risque d’effets secondaires pour le patient, est associée à la sélection de souches résistantes. Pour faire simple : seules les bactéries les plus résistantes aux antibiotiques survivent. Il en résulte que dans une situation où un traitement antibiotique est vraiment nécessaire, les bactéries peuvent y devenir résistantes.

En cas de dyspnée et/ou de toux sévère, le médecin peut administrer des bronchodilatateurs. Les soins les plus couramment utilisés sont les médicaments à action prolongée, tels que le fénotérol ou le salmétérol. Ils détendent les muscles de la paroi bronchique et provoquent la dilatation des bronches. Leur utilisation n’a de sens que chez les patients dont l’inflammation accrue a entraîné une obstruction bronchique.

Comment guérir rapidement de la bronchite ?

  • Mangez des aliments riches en vitamine C : les oranges, les mandarines, les pomelos, les kumquats et les pamplemousses contiennent de la vitamine C. 
  • Buvez du bouillon de poulet chaud : les scientifiques ont découvert que le bouillon de poulet a des propriétés anti-inflammatoires et aide au traitement des maladies du système respiratoire. 
  • Marchez à l’extérieur : contrairement au rhume ou à la grippe, la maladie ne s’accompagne pas de frissons et de fièvre. Marchez plus souvent à l’air frais pour que les poumons et les bronches soient ventilés et qu’il n’y ait pas de stagnation de crachats, dans lesquels les microbes se multiplient.
  • Buvez de l’eau minérale non gazeuse : l’eau minérale non gazeuse accélère le métabolisme et crée un environnement alcalin qui contribue à l’élimination rapide des toxines.

Traitement de la bronchite chez l’enfant

La bronchite est particulièrement dangereuse au cours des 18 premiers mois de la vie d’un enfant. Pendant cette période, des bronchioles et des alvéoles se forment. De plus, le système immunitaire n’est pas suffisamment développé pour protéger l’organisme des virus.

Pour soigner la bronchite chez un enfant à la maison, il est nécessaire de créer un repos au lit, d’aérer régulièrement la pièce et d’humidifier l’air. Ce sont les conditions d’un prompt rétablissement du bébé. Dans 10 à 12 jours, avec des soins appropriés et le respect de toutes les recommandations du médecin, il sera en parfaite santé.