Douleurs à la hanche droite : d’où viennent-elles ?

La douleur circonscrite au niveau de la hanche droite peut être particulièrement vive et générer un inconfort au quotidien. Du coup, la marche, la station debout et la possibilité de courir peuvent s’avérer difficiles compte tenu des sensations douloureuses qui prévalent. Les causes de ces manifestations douloureuses sont diverses. Parmi elles, figurent certaines pathologies comme l’arthrose. 

Douleur à la hanche : signification 

La hanche est une articulation, notamment, la plus grosse du corps humain. Egalement appelée articulation coxo-fémorale, elle est constituée de deux os, celui du bassin (os iliaque ou os coxal) et l’os du fémur. Supportant le poids du corps situé au-dessus de la hanche, cette articulation est soutenue par des ligaments. Aussi, un réseau de tendons et de muscles assurent également sa stabilité. 

douleur hanche

La hanche et toutes les structures anatomiques entourant cette articulation peuvent être affectées par une lésion, une inflammation, une pathologie et favoriser une expérience sensorielle désagréable. Ainsi, ce ressenti douloureux ou cette douleur de la hanche peut être unilatérale et survenir dans l’articulation de la hanche droite ou provenir des muscles, des tendons ou des ligaments environnants. 

Quelles sont causes des douleurs à la hanche ?

Les causes des douleurs de la hanche sont nombreuses. Il s’agit, entre autres, de : 

  • Arthrose de la hanche ; une pathologie qui induit une douleur dans l’articulation de la hanche;
  • Fracture du col du fémur ou fracture située dans la région de la hanche consécutive à une ostéoporose (maladie des os);
  • Arthrite : une inflammation de l’articulation de la hanche; 
  • Bursite : c’est une inflammation des bourses séreuses, c’est-à-dire des sacs remplis de liquide au niveau de l’articulation de la hanche. Elle se manifeste par des douleurs lancinantes ou invalidantes autour de l’articulation de la hanche ; 
  • Nécrose osseuse (notamment celle de la tête fémorale) : Elle se manifeste par la mort des cellules osseuses de la tête du fémur et par des douleurs pendant la marche par exemple;
  • Pincement des nerfs : celui du nerf cutané fémoral peut induire des douleurs lancinantes et brûlantes. Aussi, un pincement du nerf sciatique est susceptible de déclencher des douleurs lancinantes au niveau du dos, irradiant vers les hanches et les jambes. 

Comment soulager la douleur de la hanche ?

Des remèdes et des traitements naturels sont bien adaptés pour soulager la douleur au niveau de la hanche. Il s’agit notamment, de : 

  • la thermothérapie ou l’utilisation thérapeutique de la chaleur pour diminuer efficacement la douleur de la hanche en appliquant de la chaleur ou de la fraîcheur sur la zone douloureuse ; 
  • des remèdes homéopathiques tels que Causticum 9 CH permettent aussi de calmer la douleur à la hanche;
  • l’acupuncture est une médecine traditionnelle chinoise. Elle permet de stimuler des points d’acupuncture en insérant des aiguilles très fines dans le corps en vue de réduire la douleur ; 
  • la physiothérapie est une thérapie physique qui permet de réduire la douleur à la hanche par le biais des exercices ; 
  • des massages effectués par un massothérapeute permettent de soulager la douleur.

Quel médicament pour la douleur de la hanche ? 

Plusieurs médicaments sont utilisés pour soulager les douleurs de la hanche. Ce sont, en l’occurrence : 

  • Un antalgique, notamment le paracétamol, peut s’avérer opérant pour calmer la douleur de la hanche. Il est généralement prescrit en première intention ;
  • les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) comme l’ibuprofène et l’aspirine : ce sont les médicaments les mieux appropriés en présence des douleurs de la hanche ; 
  • des antalgiques de classe II (codéine, tramadol) permettent également de minimiser l’inconfort douloureux au niveau de la hanche ; 
  • les injections intra-articulaires de corticoïdes s’effectuent à l’intérieur de l’articulation. Les spécialistes les prescrivent lorsque les autres médicaments ne parviennent pas à calmer la douleur. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *