prise de medicament

L’importance de bien suivre son traitement médicamenteux

Les Français restent les plus gros consommateurs de médicaments en Europe, avec une moyenne annuelle de 48 boîtes de médicaments par habitant. Au Canada, l’Institut d’information sur la santé affirme que les médicaments sont le deuxième produit qui consomme le plus les dépenses de santé. Pourtant, encore beaucoup de patients sont mauvais élèves en matière d’observance thérapeutique. Alors, pourquoi bien suivre son traitement médicamenteux ? Quel rôle joue l’observance thérapeutique dans la guérison ?

L’observance thérapeutique

Selon le dictionnaire médical Garnier Delamare, l’observance thérapeutique est « le respect des prescriptions médicales par le patient ». Un principe-clé que de nombreux patients ne sont encore capables de respecter, sachant qu’en France :

  • 1 patient sur 2 oublie de prendre ses médicaments ;
  • 1 patient sur 3 ne suit pas le traitement prescription ;
  • 1 patient sur 4 ne respecte pas la dose prescrite ;
  • et surtout, 3 patients sur 10 ne finissent pas leur traitement (chiffres de l’association Les Entreprises du médicament).

Comme le montrent certaines plateformes comme www.abilis.ch, ces chiffres sont d’autant plus alarmants que la non-observance serait à l’origine d’un million de journées d’hospitalisation, et de 8 000 décès par an.

suivi medical

Les conséquences de la non-observance thérapeutique

L’observance est, en pratique, le comportement qu’aura un patient vis-à-vis de sa prescription ou de l’avis du médecin. Ainsi, on évalue le suivi du traitement dans la posologie médicamenteuse, le respect des horaires de prise, les règles d’hygiène et de diététique ainsi que le respect de la durée du traitement. De ce fait, un patient qui oublie de prendre ses médicaments ou prend ses comprimés de façon trop décalée, risque de mettre en péril son état de santé.

Ne pas hésiter à s’informer sur son traitement

Comme tout comportement, l’observance thérapeutique dépend de plusieurs facteurs : sa situation, ses croyances, le contexte pathologique, l’environnement social, la qualité de l’information médicale ou encore la relation médecin-patient. Du point de vue social, l’isolement du patient est un facteur primordial qui risque d’avoir une influence réelle sur l’observance thérapeutique. Ainsi, une personne qui vit seule est plus susceptible de manquer la prise de ses médicaments qu’une autre personne vivant dans une famille.

prise de medicament

Ne pas hésiter à faire adapter son traitement

Outre les facteurs sociaux, ce sont les paramètres inhérents à la médication qui influencent fortement l’observance thérapeutique : nombre de prises par jour, durée du traitement, forme d’administration, effets indésirables… Pour le nombre de prises, plus il y en a, plus il y a de chances d’oublier. Il arrive souvent que le patient oublie la prise du midi, vu le mode de vie actuel avec des repas pris en dehors du domicile. Par ailleurs, plus le traitement préconise différents médicaments, plus le risque d’inobservance est important.

Il convient donc d’en parler à son médecin au moment de l’ordonnance. Pour la plupart des maladies, il existe une gamme de médicaments large : le professionnel de santé choisira ainsi le médicament le plus adapté au cas du patient ainsi qu’à ses habitudes de vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *