Pourquoi mettre une prothèse ?

​Les pro​​grès technologiques ont permis aux patients présentant un certain handicap  dans leur corps de récupérer la fonctionnalité qu’ils avaient perdue à la suite d’une amputation ou du remplacement d’une structure anatomique. Les fabricants de prothèses ont créé toutes sortes de prothèses, implants, ancillaires et orthèses pour restaurer leur fonction.

Qu’est-ce qu’une prothèse ?

Une prothèse est un substitut artificiel à une partie manquante du corps. Les parties artificielles qui sont le plus souvent considérées comme des prothèses sont celles qui remplacent les bras et les jambes perdues. Sont également appelés prothèses les dispositifs qui remplacent des :

  • os,
  • artères,
  • valvules cardiaques,
  • yeux,
  • dents.
mettre une prothèse

Le terme est parfois étendu pour couvrir des produits telles que les lunettes et les aides auditives. La spécialité médicale qui traite des prothèses s’appelle la prothésie. L’origine des prothèses en tant que science est attribuée au chirurgien français Ambroise Paré qui vécut au XVIe siècle. De nos jours, certaines entreprises comme Nowak se sont spécialisées dans la fabrication de prothèses et ancillaire médical

A quoi servent les prothèses ?

Les prothèses sont utilisées depuis l’Antiquité pour remplacer les structures manquantes du corps et ainsi restaurer la fonctionnalité après une amputation ou une malformation congénitale, en plus de contribuer à l’esthétique du segment affecté. C’est un élément artificiel qui est attaché au corps pour assurer la fonction que la partie amputée remplissait auparavant dans le corps. La prothèse restaure l’indépendance et l’autonomie dans les différentes activités de la vie quotidienne.

Quels sont les types de prothèses ?

Les prothèses sont classées en deux types :

  • Les endoprothèses sont celles qui nécessitent une intervention chirurgicale pour leur mise en place. Elles remplacent généralement une partie anatomique et sont généralement constituées d’alliages métalliques tels que le chrome, le titane ou le cobalt. C’est notamment le cas de la prothèse totale ou partielle de hanche ou de genou. Celles-ci sont à leur tour classées en prothèse céphalique ou coiffe, prothèse totale ou prothèse totale inversée. 
  • Les exoprothèses, parc contre, sont celles qui sont placées à l’extérieur du corps. Elles peuvent être retirées et remises en place par le patient. Celles-ci remplacent partiellement ou totalement un membre ou un segment du corps amputé. Ces prothèses sont utilisées dans le but de restaurer la fonction anatomique et l’insertion socioprofessionnelle. Ce type de prothèse est également classé en prothèses endosquelettiques et exosquelettiques.

Pourquoi mettre une prothèse ?

  • Aide aux activités : les prothèses peuvent aider dans les activités bilatérales où les deux membres (supérieurs ou inférieurs) sont nécessaires. Lors du levage de certains objets, la prothèse sera d’une grande aide. Dans le cas des prothèses des membres inférieurs, celle-ci peut aider le patient à marcher à nouveau.
  • Posture correcte : un autre des grands avantages des prothèses est qu’elles peuvent aider à réduire les difficultés physiques liées à l’absence d’un membre. Par exemple, les personnes ayant des membres supérieurs manquants peuvent développer certaines altérations au niveau de la colonne vertébrale. 
  • Amélioration de la stabilité lors de la marche : des prothèses bien conçues et bien utilisées contribuent à la stabilité lors de la marche. En effet, les personnes amputées l’un des membres supérieurs chutent plus fréquemment en marchant.
  • Augmentation de l’estime de soi : il est important de souligner que pour plusieurs personnes, les prothèses permettent d’améliorer l’estime de soi en plus d’améliorer la perception de soi. C’est notamment le cas des personnes qui présentent une différence anatomique congénitale ou acquise.