Délivrer des médicaments

Quelle est la différence entre pharmacien et docteur en pharmacie ?

Personne ne méconnait la place essentielle des pharmaciens dans la santé publique en France et leur rôle de conseil et d’assistance auprès des patients, qu’ils soient en officine ou exerçant le métier de pharmacien hospitalier. Mais souvent, la question se pose, ai-je affaire à un pharmacien ou à un docteur en pharmacie ? Focus sur cette différence.

Comme pour exercer la médecine, la pharmacie ou la science pharmaceutique nécessite un parcours universitaire en faculté de pharmacie, long et très structuré qui ouvre sur des diplômes permettant d’exercer ce métier de pharmacien en toute compétence et sécurité pour les patients.

C’est au bout de ce cursus d’un minimum de 6 années qu’un étudiant en pharmacie pourra préparer une thèse de doctorat en pharmacie qu’il devra soutenir devant un jury universitaire afin d’obtenir ce titre de docteur en pharmacie. Mais à l’issue sera-t-il en droit d’exercer le métier de pharmacien, qu’il soit en officine ou exerçant le métier de pharmacien hospitalier.

Pour le dire simplement, c’est une première étape obligatoire mais qui nécessitera une validation. En effet, être docteur en pharmacie va permettre d’exercer un certain nombre de professions scientifiques ou autre, dans l’industrie pharmaceutique, les biotechnologies6 ou le management par exemple. C’est pourquoi on pourra trouver des titulaires d’un doctorat en pharmacie, grâce à leur formation scientifique polyvalente dans les secteurs tels que :

  • Les administrations de la santé publique.
  • La recherche scientifique pour l’élaboration de médicaments.
  • La biologie médicale dans les laboratoires d’analyse médicale.
  • L’enseignement universitaire.
  • L’industrie pharmaceutique.
  • L’hôpital pour exercer en tant que pharmacien hospitalier.
Pharmaciens

Que faut-il faire pour être pharmacien ?

Être pharmacien, dans le langage courant, signifie être un professionnel de santé responsable de la délivrance de médicaments auprès des patients, que ces spécialités pharmaceutiques soient en vente libre ou bien prescrites par le biais d’ordonnances établies par un médecin. Et ce n’est pas rien car le pharmacien est responsable, il faut le savoir, auprès de son patient de cette délivrance et, de ce fait, il doit contrôler les ordonnances qui lui sont soumises, les bonnes posologies, la conformité de la prise en charge pharmaceutique ainsi que le contrôle des interactions possibles et néfastes entre les médicaments prescrits par un médecins. Il peut aussi assurer des vaccinations dans son officine dans le cadre de campagnes vaccinales. En outre il joue un rôle de conseil et d’éducation sanitaire vis à vis des clients d’une officine mais aussi au contact de patients hospitalisés en qualité de pharmacien hospitalier.

Être pharmacien en officine ou à l’hôpital, une spécialisation.

Les candidats aux postes devront chercher des offres d’emploi pour pharmacien hospitalier en ciblant les hôpitaux mais un étudiant en pharmacie peut quant à lui chercher un emploi au sein des officines et des laboratoires médicaux.

C’est un choix fait par les étudiants en pharmacie au cours de leurs études, s’ils souhaitent exercer en officine ou dans une pharmacie hospitalière et devenir pharmacien hospitalier. C’est donc une spécialisation comme il en existe dans les études médicales pour devenir médecin généraliste ou spécialiste. Dans ce cadre, un enseignement spécifique sera suivi afin d’acquérir toutes les compétences pour devenir responsable de la délivrance des médicaments auprès des patients ainsi que les connaissances pour élaborer des préparations pharmaceutiques spécifiques et les connaissances globales au titre de la pédagogie nécessaire pour conseiller des clients d’officine ou des patients. De plus, il devra se former en gestion pour être capable d’assurer le management d’une officine. C’est pourquoi, dans le cadre de ses études, un étudiant en pharmacie s’il souhaite se former au métier de pharmacien hospitalier pourra faire de nombreux stages dans un hôpital ou dans des officines, et devenir éventuellement interne pharmacien hospitalier. C’est après la soutenance de sa thèse et avoir prêté serment qu’il pourra devenir pharmacien et travailler en officine ou en qualité de pharmacien hospitalier. Il devra s’inscrire à l’ordre professionnel des pharmaciens qui a un rôle disciplinaire dans l’exercice de la profession.

Pour résumer, devenir pharmacien, il faut :

  • Être titulaire de l’un des diplômes ou titres (doctorat) prévu par la législation.
  • Être inscrit à l’ordre des pharmaciens.
  • Être de nationalité française, ressortissant d’un État membre de la Communauté européenne.

On peut aussi de devenir pharmacien en France si l’on est ressortissant d’un pays dans lequel les Français diplômés en pharmacie peuvent exercer librement la profession.
C’est pour toutes ces raisons que le grand public a confiance en ses pharmaciens qu’ils travaillent en officine ou qu’ils soient pharmaciens hospitaliers.