Vacances : comment s’occuper d’un proche âgé en cas d’absence ?

Vous avez décidé de partir en vacances et vous ne savez pas vers qui vous tourner pour prendre soin d’un parent âgé ou en situation de handicap ? Ne vous inquiétez pas, il existe quelques astuces pour vous permettre de souffler pendant quelques semaines sans vous inquiéter pour le bien-être de votre proche.

Faire appel à un auxiliaire de vie pour la prise en charge d’un parent âgé

Vous pouvez faire appel à un auxiliaire de vie en votre absence. Ce genre d’aide à domicile possède plusieurs avantages. Ainsi, les auxiliaires de vie sont chargés de l’alimentation de votre parent. Vous devez préalablement fournir la liste des aliments interdits pour prévenir les interactions médicamenteuses et les allergies. L’auxiliaire de vie peut également se charger des courses ainsi que de la planification des repas en collaboration avec vous.

Il faut aussi souligner qu’un auxiliaire de vie à domicile facilite la mobilité de votre parent. L’auxiliaire de vie devra aussi veiller à entretenir le milieu de vie de votre parent. Cette gestion doit être réalisée avec votre participation. N’hésitez pas à donner des instructions sur les tâches à accomplir pour veiller à l’hygiène de votre parent.

Pour finir, il faut rappeler que le rôle d’une aide de maintien à domicile est d’apporter un soutien moral à votre parent. C’est une présence humaine qui maintient le lien social des personnes âgées qui sont généralement isolées durant la période estivale.

auxiliaire de vie senior

L’hébergement temporaire en Ehpad pour les seniors

Vous pouvez également opter pour un hébergement temporaire dans un Ehpad (établissement d’hébergement pour les personnes âgées dépendantes). Ces derniers ne sont pas seulement conçus pour de longs séjours. Il y a aussi des places réservées pour des séjours courts. Généralement, une durée minimale est exigée (15 jours). Les conditions d’accueil sont les mêmes que celles offertes aux autres résidents de l’établissement. Optez pour un établissement pas très loin de votre lieu de résidence. N’hésitez pas à comparer les différents tarifs et les services proposés.

Cette solution est assez pratique, mais les places sont limitées. Il faut donc réserver très en amont.

Si vous n’avez pas les moyens de financer le séjour de votre parent âgé sans un Ehpad, vous pouvez toujours réclamer des aides publiques. Elles vous permettront d’alléger les dépenses. Il s’agit par exemple de :

  • L’ASH : c’est l’aide sociale à l’hébergement, elle est versée par le département. Renseignez-vous auprès des services compétents pour plus d’informations,
  • L’APA : c’est l’acronyme pour allocation personnalisée d’autonomie. C’est une aide qui concerne les personnes de plus de 60 en perte d’autonomie.

En dehors de ces deux aides, il existe certaines caisses de retraite qui peuvent financer une partie du séjour de votre parent. Les mairies peuvent aussi prendre en charge ces dépenses. Rapprochez-vous d’eux pour avoir plus de détails sur les conditions à remplir.

La famille d’accueil, une autre alternative pour les seniors

L’accueil familial est une excellente alternative au séjour en Ehpad. C’est une solution qui n’est pas très connue. Le principe est assez simple. Votre parent est hébergé par une famille ou une personne seule qui possède un agrément délivré par le conseil départemental. La famille ou la personne qui accueille doit pouvoir fournir une pièce de 9 mètres carrés minimum à votre parent. Il doit aussi posséder certaines commodités et être autonome. Vous pouvez vous tourner vers les points d’information locaux pour trouver les coordonnées des accueillants familiaux qui résident dans votre région.

Le tarif du séjour est négocié directement entre vous et l’accueillant.

Confier votre parent âgé à une personne de confiance

Si votre parent peut s’occuper de lui-même, vous n’avez pas forcément besoin de le confier à une institution ou à un auxiliaire de vie. Vous pouvez le confier à une personne de confiance. Celui-ci n’a pas forcément besoin de vivre avec votre parent âgé. Il peut se charger de prendre des nouvelles pendant la journée, apporter les repas et passer faire les courses.

Pas besoin forcément qu’il soit de la famille. Un voisin ou un ami peuvent aussi assurer ce rôle. Le plus important est que la personne soit disposée à le faire et qu’elle soit digne de confiance. N’oubliez surtout pas de fournir la liste des numéros à appeler en cas d’urgence. Une fois que vous avez trouvé la personne idéale, réfléchissez à la manière dont vous allez rester en contact avec elle pendant votre voyage. Vous pourrez par exemple prendre de ses nouvelles de temps en temps via un appel vocal ou un appel vidéo.

Il convient de souligner que cette solution convient pour un parent qui n’a pas de besoins particuliers. Si celui-ci a besoin de soins réguliers par exemple, vous devez vous tourner vers les options qui ont été précédemment citées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *