Apnée du sommeil : comment y remédier ?

On dénombre plus de 3 millions de Français souffrant de l’apnée du sommeil. Le syndrome de l’apnée du sommeil se caractérise par des pauses respiratoires ou de la fatigue conduisant au trouble du sommeil. Ce syndrome peut vite avoir des conséquences plus graves sur la santé de celui qui en souffre. Cela soulève de nombreuses interrogations chez les souffrants, à savoir : comment y remédier ? Voici des éléments de réponse pour non seulement en guérir, mais aussi pour prévenir le trouble.

Causes de l’apnée du sommeil

Si vous dormez sur un matelas non conforme à votre morphologie, vous pourrez souffrir de l’apnée du sommeil. Sur les-matelas.fr, vous trouverez assez d’informations pour connaître la literie qui vous convient exactement. Par ailleurs, l’une des principales causes de l’apnée du sommeil est le relâchement des muscles des parois du pharynx.

L’apnée du sommeil est qualifiée d’obstructive. Elle est liée à la fermeture par intermittence des voies aériennes supérieures. Aussi, le voile du palais trop épais, le trouble du sommeil et les amygdales trop volumineuses peuvent être des causes avérées de ce syndrome.

La baisse du tonus des muscles et celui des parois du pharynx sont des causes dynamiques. Comme résultat, on note le blocage de l’air, ce qui induit une respiration difficile. L’apnée centrale est également un type d’apnée entraînée par une pathologie neurologique ou un AVC.

La consultation dès les premiers signes

Le syndrome de l’apnée du sommeil est très subtil à détecter, surtout lorsqu’on dort seul. Il est important de demander le plus souvent à son compagnon, lorsqu’on sent des fatigues après le sommeil, si l’on ronfle fort dans son sommeil.

En effet, il se manifeste le plus souvent par de forts ronflements. Les signes tels que les bruyantes respirations, le grand besoin d’uriner au réveil et même les forts maux de tête peuvent être révélateurs. En ce sens, il est recommandé de consulter un spécialiste du sommeil afin de vite avoir une prise en charge médicale appropriée. Il faut aussi savoir choisir son matelas.

apnee du sommeil, consultation

Le traitement par l’appareil à pression positive

Que l’apnée soit modérée ou sévère, le traitement le plus efficace est l’utilisation d’un appareil de pression positive (PPC). Il fonctionne comme un aspirateur à l’envers et s’utilise pendant 4 heures par jour pour un soulagement effectif. Très populaire auprès des victimes du trouble de l’apnée du sommeil, cet appareil permet d’insuffler de l’air dans les narines. Il a pour but d’empêcher la fermeture des voies aériennes supérieures du larynx.

Pour soulager les patients, cet appareil est installé à domicile. Il permet d’adapter le masque à la convenance de son utilisateur. Il est le plus souvent installé par un prestataire de services qui prendra le soin de passer régulièrement pour le contrôle de l’appareil. Aussi, il faut bien régler le masque de façon très légère avec l’aide d’un technicien pour ne pas avoir mal.

Autres traitements possibles

Le fait de dormir sur le dos peut augmenter les apnées chez certains. Alors, pour éviter de dormir sur le dos, les médecins recommandent le port d’un gilet avec un coussin. Ils proposent également des balles en mousse ou bien un vibreur dans le dos pour éviter le sommeil en position dorsale. Ces différents appareils rendent la position désagréable et obligent à privilégier le sommeil sur le côté. Ces méthodes sont très bien appréciées par les patients qui en donnent un bon témoignage.

Cependant, ce ne sont pas les seules méthodes pour remédier à l’apnée du sommeil. Pour les patients qui ont du mal à s’adapter au PPC, les spécialistes de la santé recommandent sous prescription une orthèse d’avancée mandibulaire. C’est un dispositif qui se place dans la bouche et qui permet de libérer le passage de l’air en avançant la mâchoire inférieure. Il en existe sous plusieurs modèles que l’on peut trouver facilement en pharmacie.

Par ailleurs, les médecins recommandent une orthèse personnalisée qui répond principalement aux besoins du patient. Son avantage est qu’elle est fabriquée sur mesure par un dentiste spécialisé suite à un bilan bucco-dentaire. Ceci permet de vérifier l’état des dents et des articulations du patient avant la fabrication de l’orthèse.