Mincir à tout prix

Les dangers des compléments alimentaires pour maigrir

On vit dans un monde ultra-connecté, ainsi pour faire des courses, on utilise les magasins en ligne. Ce n’est plus la peine de se déplacer, car on nous livre tout à domicile. Certes, ce mode de vie présente des avantages, mais il a aussi quelques inconvénients. Cela accentue par exemple la sédentarité et l’on manque d’activité physique. Le résultat est sans équivoque : plus de 20 % des européens sont en surpoids, voire obèse.

Pour contrer ce phénomène, beaucoup d’individus se ruent vers les pharmacies pour acheter des compléments alimentaires « minceurs ». Ces produits promettent des résultats visibles en un temps record, mais est-ce sans danger ? Les réponses ici. 

Les produits brûle-graisse 

Son fonctionnement 

Les bruleurs de graisse désignent des compléments alimentaires favorisant le métabolisme de base. En d’autres mots, ils incitent l’organisme à puiser dans les réserves pour activer la fonte de la graisse.

Ils sont indiqués pour les personnes qui n’ont pas le temps de s’adonner à une activité physique intense. On en trouve dans les pharmacies et leurs prix demeurent relativement abordables.

Les principes actifs employés dans ces compléments alimentaires sont tirés des produits naturels à l’instar du café, du thé, de la spiruline, du citron.
Jusqu’à maintenant, il est difficile de démontrer leurs efficacités dans la mesure où aucune étude sérieuse n’a été menée. Mais selon l’avis de certains nutritionnistes, ils peuvent quand même avoir beaucoup d’impact lors d’un régime minceur. 

Les dangers possibles 

La prise d’un brûleur de graisse n’est pas sans risque pour la santé. À court ou à long terme, on constate des troubles comme : 

  • Des insomnies, la présence de stimulants dans les compléments alimentaires « minceur » provoque la modification du fonctionnement du système nerveux. Cela engendre par la suite plusieurs problèmes comme une difficulté d’endormissements, des vertiges ou encore une irritabilité. 
  • Des asthénies physiques et mentales, les brûle-graisses entrainent l’accélération du métabolisme en général. Ainsi, il y a des périodes de fatigues intenses lors de la cure. 
  • Des règles irrégulières, certains compléments alimentaires sont des « hormone-like », c’est-à-dire qu’ils imitent le fonctionnement des hormones. Cela cause évidemment des déséquilibres qui se traduisent par une modification du cycle menstruel.  

Les problèmes susmentionnés ne constituent qu’une indication générale, car les effets indésirables peuvent varier en fonction du produit en cause (composition). Ainsi, lisez attentivement la notice avant de prendre un brûle-graisse. 

Les coupe-faim 

Les principes de fonctionnement 

On trouve souvent dans les pharmacies des produits « coupe-faim » qui vous permettent de supporter votre régime « minceur ». S’ils sont employés à bon escient, ils peuvent s’avérer efficaces. Cependant, ils peuvent également provoquer certains problèmes de santé. 

Le fonctionnement d’un complément alimentaire coupe-faim est assez simple : lorsqu’il est ingéré, il absorbe beaucoup d’eau à l’intérieur de l’estomac. Il devient alors une sorte de boule gélatineuse, au fil des minutes, il gagne en volume remplissant ainsi le tube digestif. En pratique, vous aurez alors une impression de satiété et vous n’aurez plus envie d’avaler d’autres aliments. Au vu de cette action, les coupe-faim présentent un intérêt certain pour ceux et celles qui veulent perdre du poids. Mais, ils peuvent présenter un danger pour la santé.  

D’autres coupe-faim modifient la mobilité gastrique. En d’autres termes, ils retardent la digestion des aliments, ce qui vous donne une sensation de satiété tout au long de la journée. Vous n’aurez donc plus envie de manger quoi que ce soit, ce qui limite l’apport en calorie.

Coupe-faim

Les effets indésirables possibles 

Les compléments alimentaires coupe-faim restent inoffensif dans la majorité des cas. Mais, dans de rares situations, ils peuvent favoriser l’apparition : 

  • Des maladies cardiovasculaires, les anorexigènes peuvent être à l’origine d’un affaiblissement des parois artérielles. Les risques de ruptures sont alors multipliés par deux. En outre, il s’avère aussi que les coupe-faim peuvent causer une arythmie cardiaque. 
  • Des troubles gastriques, une modification de la vitesse de digestion des aliments est synonyme de problèmes divers. Cela peut être de simples ballonnements à des crampes douloureuses. 
  • Des pertes de mémoires et de capacité cognitives, certains coupe-faim engendrent des déficits vitaminiques. Il en résulte une altération des facultés physiques et mentales. 

Les diurétiques 

Son fonctionnement 

Certains compléments alimentaires que l’on trouve sur le marché contiennent des diurétiques. Ces principes actifs agissent sur l’organisme en drainant l’eau qui se trouve dans l’organisme. Cela permet évidemment d’augmenter la quantité d’urine évacuer. Il en résulte une perte de poids importants ainsi qu’une meilleure définition de la musculature. 

Les effets secondaires potentiels  

Les diurétiques présentent des risques pour la santé, voici quelques effets indésirables de ces molécules : 

  • Ces principes actifs favorisent l’envie d’uriner, ce qui peut être gênant au quotidien. 
  • Une hypokaliémie ou une baisse du taux de potassium dans le sang, cela peut être à l’origine de désagréments plus ou moins graves.

Les conseils à prendre en compte avant d’en prendre 

Bien que les compléments alimentaires possèdent des bienfaits minceur, ils sont loin d’être de solution miracle. Alors, pour renforcer leur action, suivez les conseils suivants :

Adopter une alimentation saine et équilibrée

Si vous souhaitez perdre rapidement du poids, adoptez une alimentation saine et équilibrée. Votre repas doit être constitué de tous les nutriments nécessaires (glucides, protéines et lipides). Vous devez également boire suffisamment d’eau.

Compléments alimentaires dangereux ou non ?

Réaliser un test

Même si certains compléments alimentaires présentent moins de risques pour la santé, essayez toujours de les tester avant d’entamer une cure à long terme. Pour ce faire, prenez uniquement la moitié de la dose prescrite pendant 3 jours. Si aucune réaction n’apparaît au bout de cette période, vous pouvez continuer la prise sans aucun problème. N’hésitez surtout pas à prendre conseils auprès des professionnels de santé (médecins ou nutritionniste) pour réduire les dangers d’un produit minceur. 

Faire une pause

La prise à long terme de compléments alimentaires peut entraîner des désagréments plus ou moins graves. Heureusement, ces effets indésirables sont tout à fait évitables. Pour ce faire, n’hésitez pas à réaliser une pause entre les prises. 

  • Vous pouvez par exemple consommer votre supplément pendant seulement 5 jours (lundi au vendredi). 
  • Vous réservez ainsi les week-ends pour les temps de pause, afin d’éviter l’accoutumance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *