glaçons

Comment agit la cryolipolyse ?

Actuellement, la cryolipolyse, appelée « coolsculpting » se taille une place de choix dans le milieu esthétique. Conçue, en 2008 par Dieter Manstein et Rox Anderson, elle élimine les graisses par le froid. Elle vise donc à redessiner votre silhouette. Mais concrètement : comment agit-elle ? Existe-t-il des effets secondaires ? Explication ici !

Le fonctionnement de la cryolipolyse

La cryolipolyse est un appareil équipé d’une ventouse qui sera appliqué sur votre corps, afin d’éliminer les amas de graisse. Son action se déroule en deux temps. 

Étape 1 : le refroidissement des cellules graisseuses

Rappelons que les cellules graisseuses appelées «adipocytes» se logent dans les tissus adipeux. Leur rôle consiste à stocker de l’énergie sous forme d’acides gras (triglycéride) dans le corps, notamment sur l’abdomen, les fesses, les cuisses, etc. Elles sont donc riches en graisses, ce qui les rend sensibles au froid. La cryolipolyse exploite donc cette sensibilité pour les détruire. 

Concrètement, on applique la machine sur la zone du corps à traiter. Cet appareil aspire ensuite un bourrelet graisseux dans une ventouse équipée d’une plaque de refroidissement. Cette action refroidit directement vos cellules graisseuses jusqu’à ce qu’elles se cristallisent. Une fois qu’elles se solidifient, elles se dégradent, c’est à ce moment que l’on parle «apoptose». 

Quant aux autres cellules environnantes (vaisseaux sanguins, nerfs, muscles,…), elles supportent le froid, à condition que la température ne descende pas -10°.  

jambes

Étape 2 : la destruction des cellules adipeuses

La cryolipolyse cristallise de vos cellules graisseuses. Cette solidification déclenche leur mort programmé, appelé apoptose. Malheureusement, toutes les cellules ne s’autodétruisent pas en même temps :

  • Environ 20 % des cellules sont endommagées directement pendant la séance. Ces acides gras seront ensuite évacués dans le système lymphatique.
  • D’autres s’autodétruisent progressivement en libérant lentement les acides gras. Cette fois-ci, on parle de lipolyse qui s’étale entre 1 à 4 mois. 

Et la sécurité ?

Même si la cryolipolyse est une technique non invasive, elle doit être pratiquée par des professionnels, comme les kinésithérapeutes diplômés en drainage lymphatique et les dermatologues habilités. 

Cependant, les compétences d’un médecin sont insuffisantes. Ce professionnel doit pratiquer la cryolipolyse avec des appareils qui répondent aux normes en vigueur. Alors, pour assurer votre sécurité, orientez-vous vers un centre qui garantit la sécurité de son service, tel que Cryo Santé Nature centre de cryolipolyse à Lyon.

Quant au prix, il dépend d’un centre à un autre. Si certains établissements vous facturent à 1 000 €, d’autres vous sollicitent que 300 €, voire à 200 €. Mais le coût peut également varier en fonction de plusieurs paramètres, comme votre poids, les parties à traiter, la durée de la séance, etc. Alors, avant de vous y mettre, renseignez-vous. 

Le déroulement de la séance de cryolipolyse

Bien que la cryolipolyse est moins dangereuse, consultez l’avis d’un médecin avant d’y procéder. Ce professionnel vous informe sur les gestes à adopter avant, pendant et après la séance.

consultation

Consultation avant la cryolipolyse

Votre cryolipolyse commence par une consultation médicale pendant laquelle votre médecin ou dermatologue vous explique exactement le fonctionnement de la technique. Après examen, il détermine ensuite la partie à traiter. Bien évidemment, la zone à refroidir dépend de votre morphologie. Mais en général, la cryolipolyse se pratique sur le :

  • Ventre et l’abdomen
  • Fesses
  • Cuisses (face interne et externe)
  • Bras (face interne et externe)
  • Dos
  • Double menton
  • Genoux

Par la même occasion, il vous prescrit un bilan médical qui consiste à évaluer votre morphologie, le volume de vos graisses, etc. Ce document servira aussi à identifier d’éventuelles contre-indications. Par exemple, vous êtes interdit à pratiquer la cryolipolyse en cas de grossesse, ou de trouble lié au froid. 

Le déroulement de la séance

Avant de débuter le traitement, votre médecin applique d’abord un coton imbibé de gel afin de protéger votre peau. Ensuite, il dépose l’appareil sur la zone à traiter. Cette machine aspire le bourrelet afin de le refroidir. Au bout de 45 minutes, votre peau sera congelée. Elle ressemblera à un glaçon. Alors, pour la réchauffer, votre médecin procède à de petits massages relaxants pendant environ 3 minutes. Après le massage, votre peau retrouvera son aspect habituel. 

Après la séance

Après la séance de cryolipolyse Lyon, reprenez votre habitude quotidienne. Il est même possible de pratiquer des activités sportives afin de renforcer son action. Chez certaines personnes, des désagréments peuvent toutefois apparaître. Ces troubles surviennent quelques jours après l’intervention. Il s’agit de :

  • Rougeurs temporaires qui se situent au niveau de la zone traitée
  • Légères courbatures
  • Sensation d’inconfort
  • Crampes
  • Diminution de la sensibilité

Dans tous les cas, comme la cryolipolyse est un procédé non invasive, son action est progressive. Par conséquent, une seule séance est insuffisante, bien qu’elle vous permette déjà de perdre environ 25 % de vos cellules graisseuses. Alors, pour vous satisfaire encore plus, suivez un traitement de 3 mois pendant lequel vous perdez la totalité de vos graisses. 

Les mesures à prendre pour renforcer l’action de la cryolipolyse

La cryolipolyse fait déjà ses preuves auprès des utilisateurs, car 82 à 91 % d’entre eux sont satisfaits de leur traitement. Néanmoins, si vous aspirez à de meilleurs résultats, alors adoptez les bons gestes au quotidien. Et avant de s’y mettre, renseignez-vous sur les contre-indications. 

Les bons gestes à adopter pendant le traitement

Après chaque séance de cryolipolyse, veillez à :

  • Surveiller régulièrement votre poids, en, essayant de perdre 50 g par jour
  • Manger des aliments sains et équilibrés. Ici, chaque repas doit être constitué de protéines (viandes maigres), de glucides (de préférence complexe) et de lipides (bonnes graisses).
  • Remplacer les boissons sucrées par de l’eau (1.5litre est largement suffisant)
  • Pratiquer une activité physique au moins 2 fois par jour pendant 30 à 45 minutes. 

Les contre-indications

Certes, la cryolipolyse redessine votre silhouette, mais elle n’est pas une technique miracle d’amingrissement. Accompagnez-la avec une bonne hygiène de vie. En plus, elle n’est pas destinée à tout le monde. Elle est interdite si vous souffrez de :

  • Surpoids ou d’obésité
  • Hernie
  • Pathologie liée au froid, comme l’urticaire, maladie de Raynaud, cryoglobuline,…
  • Trouble de la circulation veineuse
  • Plaies ouvertes

Cette technique est aussi déconseillée chez les femmes enceintes et les personnes qui viennent de subir une opération chirurgicale (notamment sur la zone à traiter).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *