Comment réagir face à un arrêt cardiaque ?

Comment réagir en cas d’arrêt cardiaque ?

Trois minutes, c’est le temps nécessaire pour se brosser les dents, faire un sandwich, faire du thé ou répondre à un message sur Messenger. Mais 3 minutes, c’est aussi le temps de réaction clé en cas d’arrêt cardiaque soudain. Un arrêt cardiaque peut provoquer la mort de la victime en quelques minutes seulement. Mais que faire exactement dans ce cas ? Lisez la suite de cet article pour le savoir.

Comment réagir en face d’un arrêt cardiaque ?

Suis-je témoin d’un arrêt cardiaque soudain ? Que faire ? En cas d’arrêt cardiaque soudain, il est impératif d’appeler les secours en composant le 15, le 18 ou le 112 le plus vite possible et de prendre des mesures immédiates de réanimation.

Comment réagir face à un arrêt cardiaque ?

Évaluez la sécurité : prenez d’abord soin de votre sécurité. Si vous avez une trousse de premiers soins avec vous, portez des gants. De plus, bien entendu, veillez à la sécurité de la victime, du lieu et des témoins de l’événement.

Évaluez la conscience : vérifiez si la victime est consciente. Si elle répond aux questions ou réagit en la secouant doucement ou en lui prenant la main et en lui demandant de la serrer. Dans le cas où la personne est inconsciente, procédez au dégagement des voies respiratoires.

Évaluez le souffle : pendant 10 secondes, observez, écoutez et ressentez la présence d’une respiration normale. Vérifiez que la poitrine et le ventre de la victime se soulève. En cas de doute sur la respiration, préparez-vous à la réanimation cardiorespiratoire (RCR).

Envoyez quelqu’un pour trouver et apporter un défibrillateur automatisé externe (DAE) : si vous êtes seul, ne laissez pas la victime derrière vous et commencez la RCR.

Commencez les compressions thoraciques (ou massage cardiaque) : Agenouillez-vous à côté de la victime. Placez le talon d’une main au centre de la poitrine de la victime. Placez votre autre main au-dessous de la première. Tendez bien vos bras et commencez à comprimer la poitrine de la victime d’environ 5 cm. Répétez de manière régulière les compressions à une fréquence de 100-120 compressions par minute.

Défibrillez à l’aide d’un DAE : ces appareils sont très simple d’utilisation, il suffit d’allumer le défibrillateur et de suivre ses instructions. Retirez les vêtements de la victime, placez les électrodes en suivant le schéma sur l’emballage. Le défibrillateur va analyser le rythme cardiaque de la victime. Si le choc est nécessaire, il vous demandera de retirer les mains de la victime et appuyer sur le bouton choc. N’éteignez pas l’appareil et n’enlevez en aucun cas les électrodes avant l’arrivée des secours. S’il n’y a pas de DAE à proximité, massez jusqu’à l’arrivée des secours.

Arrêt cardiaque : quand faut-il réagir ?

Osez agir ! Une réaction rapide est la clé de la survie. Les chances du patient de survivre à un arrêt cardiaque diminuent de 10 % chaque minute. Par conséquent, il est important qu’un témoin direct de l’incident commence immédiatement l’opération de sauvetage. La recherche scientifique a montré que la réanimation immédiate augmente considérablement les chances de survie du patient. La mise en route de la RCR est une étape clé avant l’arrivée d’une ambulance et le transfert aux urgences. .

Arrêt cardiaque soudain : qu’est-ce que c’est ?

Pourquoi un arrêt cardiaque survient-il ? Il n’y a pas de cause unique à un arrêt cardiaque. L’arrêt cardiaque survient le plus souvent à la suite d’une crise cardiaque, d’une arythmie, d’une embolie pulmonaire ou d’un pneumothorax. Il s’agit d’un dysfonctionnement du rythme cardiaque. Un arrêt cardiaque peut survenir même chez une personne en parfaite santé. Une telle situation peut également se produire à la suite d’un accident, d’un choc électrique, d’une noyade ou d’un étouffement. Les trois symptômes les plus caractéristiques de l’arrêt cardiaque sont les suivants :

  • perte de conscience;
  • manque de souffle;
  • pas de rythme cardiaque.

Si une action de réanimation n’est pas démarrée, d’autres symptômes apparaissent : dilatation des pupilles (elles ne réagissent pas à la lumière), cyanose, et taches sur la peau.

Ledefibrillateurcom

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *