lumbago symptômes

Lumbago : symptômes et traitements

Le lumbago, quels symptômes et quels traitements ? Le lumbago est une douleur qui survient dans la partie inférieure du dos. Dans la plupart des cas, le lumbago se caractérise par des symptômes marqués par des douleurs lombaires brutales et intenses ainsi que des spasmes musculaires. Ce mal de dos affecte majoritairement les adultes âgés de plus de 30 ans et la population masculine. Il est possible d’adopter des mesures pour ne pas l’aggraver ou prévenir sa survenue. Des traitements médicamenteux ou naturels permettent d’atténuer la douleur. 

Qu’est-ce que le lumbago ? 

Ce mot vient du vocable latin « lumbāgo » qui évoque la ‘’faiblesse des reins’’. Et si le langage commun retient « tour de reins », on parle plutôt de lumbago en français pour désigner un mal de dos. En médecine, les spécialistes appellent le lumbago la lombalgie, une douleur qui affecte la région lombaire. La lombalgie est le principal symptôme de l’arthrose lombaire.

lumbago symptômes

Ce mal de dos se localise au bas du dos car il touche les vertèbres lombaires. Cette douleur dorsale peut être aigüe ou chronique. On dit qu’elle est chronique lorsque les douleurs persistent au-delà de trois mois. Elle peut accompagner diverses pathologies localisées au niveau de la colonne vertébrale. Il s’agit d’un symptôme associé à plusieurs maladies. La cause du lumbago peut être :

  • une tension musculaire,
  • un effort (le port d’une charge par exemple),
  • un faux mouvement,
  • une atteinte des articulations intervertébrales. 

Lumbago : symptômes de la douleur

Le lumbago présente une multitude de symptômes. Généralement, il se manifeste par une douleur modérée à intense survenant de manière brutale dans la partie inférieure du dos. Et cette douleur irradie parfois dans les fesses et l’arrière de la cuisse. Cette douleur s’aggrave lorsque le patient effectue un mouvement (plier, tourner, soulever). La douleur s’intensifie donc avec le mouvement ou lorsque le sujet tousse ou éternue. C’est pourquoi, le sujet préfère la position couchée pour soulager la douleur.

Le lumbago entraîne une limitation du mouvement de la colonne vertébrale, empêchant le sujet de se pencher en avant et en arrière. La maladie peut aussi limiter le redressement du dos ou la mobilité. Il y a donc un sentiment de blocage ou des difficultés à faire certains mouvements Cette douleur entraîne une raideur au niveau du bas dos, des tensions musculaires et des courbatures.

En plus de la douleur, le tour de reins peut se manifester par bien d’autres symptômes tels que : 

  • des spasmes musculaires : Lorsque les douleurs et les spasmes sont intenses, le sujet se fige dans une position, incline son dos ou change fréquemment de posture.
  • Un engourdissement au niveau des fesses, du dos ou de la jambe, ainsi qu’une sensation de picotement qui irradie de la jambe au pied. Tout ceci arrive à la suite d’une irritation du nerf sciatique. Il s’agit alors d’un lumbago avec sciatique, selon les spécialistes.

La prévention du lumbago 

La prévention du lumbago ou la réduction des crises douloureuses passe par l’adoption de bons gestes au quotidien. Il faut avoir des postures adaptées au quotidien tout en ayant un mode vie sain. Il s’agit notamment d’éviter le port de charges excessivement lourdes pour soi. Vous devez aussi faire un effort pour vous asseoir droit le plus souvent possible, tout en évitant de courber votre dos. Il vous faut donc éviter toute mauvaise posture du dos. 

De mauvaises habitudes posturales sont susceptibles de compromettre le bas du dos et de précipiter la survenue d’un lumbago. Le sport (marche, exercices d’entretien du dos, …) contribuent à la prévention du lumbago. C’est aussi le cas du repos, du sommeil et d’une alimentation équilibrée.

Les traitements lumbago et symptômes

La prise en charge du lumbago peut nécessiter le recours à des médicaments ou à des traitements naturels.

Le traitement médical 

Le traitement médical consiste à prescrire des médicaments pour atténuer ou éradiquer la douleur lors de la phase aigüe. Mais il faut envisager le traitement médicamenteux après l’identification préalable de la cause de l’apparition du lumbago. Les médicaments préconisés pour faire face à un lumbago aigu multiples. Mais on peut les regrouper comme suit :  

  • Anti-inflammatoires non stéroïdiens pour éliminer le processus inflammatoire et soulager la douleur;
  • Antalgiques; 
  • Myorelaxants visant à calmer la douleur, à réduire la tension au niveau du bas du dos;
  • Anesthésiques sous forme injectable pour des injections dans la région lombaire, en vue de soulager rapidement la douleur. 

Les traitements naturels 

Huiles essentielles 

Des huiles essentielles servent à soulager la douleur liée à un lumbago. Il s’agit entre autres des huiles essentielles de lavande, de gaulthérie et de menthe poivrée. Le traitement consiste à appliquer l’huile essentielle sous forme de massage sur la zone endolorie. 

Homéopathie 

Il existe de nombreux remèdes homéopathiques particulièrement efficaces pour soulager les douleurs liées à un lumbago. Par exemple, Calcarea Fluorica 9 CH est efficace en cas de douleur chronique. Sa posologie consiste d’abord à prendre 3 granules, 5 fois par jour durant 48 heures. Elle consiste ensuite à prendre 2 granules matin, midi et soir durant 10 jours. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *