Vêtements de randonnée : s’équiper contre le froid

Qui s’opposerait à une partie de randonnée entre amis ? Outre les bienfaits procurés, chacun prend plaisir à cette magnifique aventure. Toutefois, il est essentiel de bien s’équiper, surtout en plein hiver. Quels types de vêtements choisir ? Quels critères considérer ? Voici un guide pratique dédié aux amateurs de randonnée à la recherche de la meilleure garde-robe.

Vêtements de randonnée : le principe des trois couches

Pour la journée, le système trois couches reste incontournable en randonnée. Le grand intérêt de cette règle est qu’elle est modulable, et s’adapte donc au mieux aux conditions. Cela dit, s’il fait sec et froid, utilisez uniquement les première et deuxième couches. Par contre, en cas d’averse, la première et la troisième sont de mise.

La première couche désigne un sous-vêtement « technique » qui permet d’évacuer la transpiration produite par les efforts. À l’image du pantalon ou du tee-shirt, elle maintient le corps au sec. Le coton est à éviter. En effet, les capacités de séchage de ce dernier demeurent déficientes.

La deuxième couche correspond à une « doudoune » synthétique, polaire ou en duvet, car son secret réside dans le « gonflant ». Plus cet effet est important, plus la capacité thermique devient efficace.

Indispensable en hiver, la troisième couche se traduit par une veste de protection zippée, en matière respirante et imperméable limitant l’effet windchill.

Les vestes polaires et micro-polaires

Pull, sweat-shirt zippé… rien de tel que le confort d’une polaire chaude pour se protéger du froid lors d’une randonnée. En effet, cet équipement est hyper résistant et répond idéalement à l’effet coupe-vent. Une large gamme existe sur les sites et magasins spécialisés. Par exemple, vous pouvez opter pour une polaire avec des coudes préformés, un élastique de serrage à la taille, des renforts kevlar et de nombreuses poches poitrine et latérales. Aussi, les vestes polaires sans manches s’avèrent parfaitement respirantes pour des parties de trekking bien au chaud.

Il est vivement conseillé de porter ce vêtement à la place ou en complément d’une doudoune dans des conditions climatiques plus difficiles. Vous pouvez également le mettre sous votre veste imperméable ou votre blouson. Privilégiez, si possible, les modèles de haute qualité. Ces dernières offrent une bonne résistance et une grande durabilité.

équipements vêtements randonnée

Les vestes imperméables et respirantes

Partie émergée du principe des trois couches, la veste imper respirante sert à vous maintenir au sec et vous isoler au vent.

En termes d’isolation, les vestes sont prévues pour être enfilées avec des polaires assez fines ou des tee-shirts. Si vous envisagez de marcher par temps frais, choisissez un modèle plutôt large. Par ailleurs, si vous pratiquez les raquettes ou le ski de fond de manière occasionnelle, une polaire et une veste de randonnée constituent un équipement correct. Bannissez la laine et le coton en dessous de votre veste, car les fibres naturelles évacuent mal la transpiration.

D’autre part, il est évident que ni un simple poncho en plastique ni un ciré ne peuvent pas vous couvrir correctement. La respirabilité des vestes reste primordiale, pour éviter de laisser place à la transpiration. De plus, si votre peau devient humide, vous aurez plus facilement froid. Ledit vêtement doit alors permettre à l’humidité dégagée par le corps de s’évacuer. Les gouttes d’eau sont stoppées par les pores microscopiques des vestes. Aussi, celles-ci laissent passer la vapeur produite par le corps.

Il arrive que les vestes imperméables présentent des fermetures éclair sous les bras. L’aération devient alors plus facile, car vous n’avez pas besoin d’enlever votre veste ni d’ouvrir la fermeture centrale. C’est assez pratique par temps humide et tiède afin de réguler votre température.

vêtements randonnée

Quoi d’autre ?

Il est évident que comme tout sport, le trekking devrait être pratiqué en toute sécurité et de manière confortable. Une fois les trois couches enfilées, vous ne devez pas négliger les extrémités de votre corps :

  • pour les pieds : chaussettes fines en laine mérinos, chaussettes de ski, chaussures imperméables et montantes, bottes de neige,
  • pour les mains : gants ou moufles de qualité, gants fins avec une partie moufle amovible, sous- gants, gants en soie, guêtres,
  • pour la tête : cagoules, chapka, bonnets pourvus de membrane étanche au vent, capuche imperméable sur veste ou doudoune.

Enfin, il est important de souligner que les déperditions calorifiques se manifestent notamment par les extrémités de ces parties du corps (mains, pieds, tête). Voilà pourquoi ces accessoires ne sont en aucun cas à négliger.

En résumé, vous ne pouvez point envisager une randonnée en plein hiver sans équipement adéquat. Quasiment toutes les parties de votre corps doivent être correctement couvertes pour vous permettre de bien profiter de votre petite escapade. Ne lésinez pas sur la qualité des matières, et ne sous-estimez pas le froid. Bon trekking !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *