La cheville travaille beaucoup au tennis

Comment sécuriser sa reprise du tennis après une blessure à la cheville ?

Que vous soyez un professionnel ou un débutant, vous aurez à expérimenter, au moins une fois, une blessure à la cheville lors de votre pratique du tennis. En effet, que ça soit pour mettre de l’intensité dans les déplacements ou pour traîner les balles sur le court, la cheville est toujours mise à dure épreuve. Malheureusement, après une blessure, cette zone reste à risque. Vous devez donc prendre toutes les précautions possibles pour sécuriser la reprise du tennis. Zoom sur ce que vous devez faire et ce que vous ne devez pas. 

Blessure à la cheville : qu’est-ce que c’est ? 

L’entorse de la cheville est la blessure la plus fréquente au tennis. Elle se traduit alors par une lésion au niveau des ligaments qui entourent l’articulation principale de la cheville. Cette blessure est la plus souvent obtenue à la suite d’un mouvement brusque, qui a un impact sur les ligaments externes. L’entorse peut également être le résultat d’une torsion du pied vers l’extérieur, dans ce cas, il s’agit d’une entorse interne. En fonction du choc, il y a différents niveaux de gravité de la blessure à la cheville. Il peut s’agir : 

  • D’un simple étirement 
  • D’une déchirure 
  • D’une rupture des ligaments 
  • D’une facture 
  • D’un arrachement osseux 

Dans tous les cas, il est presque impossible de passer devant une entorse de la cheville. Et pour cause, elle laisse des symptômes, plus ou moins, handicapants sur son passage.

  • Douleur au niveau de la cheville 
  • Gonflement de la cheville 
  • Difficulté à se lever, à marcher 
  • Craquements au niveau de l’articulation 

Que votre blessure soit grave ou non, il sera impératif de soigner la cheville pour éviter les complications. Par conséquent, le temps de guérison varie entre 8 et 3 semaines. Pendant ce temps, vous serez mené à porter des équipements de protection et de rééducation, comme ceux que vous trouverez chez Cizeta. Ce n’est qu’après cette période et l’aval de votre médecin traitant que vous pouvez retourner sur le court.

Protéger sa cheville

Retour sur le court : ce qu’il faut faire 

Après la rééducation et le dernier contrôle, le verdict est tombé : vous pouvez revenir sur le court. Pour cette reprise, il y a plusieurs points que vous devez prendre en compte. Pour commencer, sachez que vous devez encore maintenir votre cheville avec un bandage, une chevillière ou dans certains cas, une attelle (voir par exemples les attelles Cizeta). Vous ne pourrez pas tout de suite jouer dans la cour des grands. Et pour cause, il faut y aller petit à petit. Vous pouvez, par exemple, vous entraîner contre le mur ou sur le terrain de mini-tennis. Lorsque vous vous sentez mieux, augmentez la surface de jeu et revenez, éventuellement, vers la ligne de fond. Normalement, vous pouvez commencer à rejouer normalement au bout de 1 ou 2 semaines. En attendant, faites bien attention à vos déplacements et à vos pas. N’hésitez pas à prendre des périodes de récupération plus fréquentes que d’habitude pour laisser à la cheville, tout le temps qu’il faut pour retrouver le bon rythme. Quand est-ce que vous seriez prêt à rejouer en compétition ? Généralement, si vous réussissez à jouer pendant deux semaines sans souci particulier, cela signifie que vous pouvez rejouer en compétition.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *