Douleurs au plexus solaire

Douleurs au plexus solaire

Si un syndrome douloureux se développe dans la région du plexus solaire, les raisons peuvent être très diverses. Généralement une douleur au plexus solaire ne vient pas de lui-même, mais de défaillances d’organes internes situées à une distance considérable. Dans les lignes qui suivent, nous vous disons tout sur les douleurs au plexus solaire.

Quelques mots sur le plexus solaire

Localisation

Le plexus solaire, également connu sous le nom de plexus viscéral ou de plexus cœliaque, est l’un des principaux plexus nerveux du corps humain. Le plexus solaire se situe au dessus du nombril et approximativement au niveau de l’estomac. Il est sous les côtes un peu comme un carrefour, un réseau d’interconnexions entre autoroutes et voies rapides.

Douleurs au plexus solaire

Importance

Il fait partie du système nerveux autonome, qui porte les impulsions des systèmes sympathique et parasympathique. Les vaisseaux et les nerfs qui sortent du plexus solaire régulent le rythme respiratoire, la pression artérielle, ainsi que la sécrétion du suc gastrique, de la bile et des enzymes pancréatiques. Ce plexus est responsable du péristaltisme de l’estomac, du duodénum, de l’intestin grêle et du gros intestin. Il régule le fonctionnement des organes génitaux et les processus de tension sphinctérienne. C’est donc un organe très important.

Les causes des douleurs au plexus solaire

On distingue 2 principales causes de douleur dans la zone du plexus solaire. Ce sont les troubles du fonctionnement du plexus cœliaque lui-même (traumatismes, maladies neurologiques, etc.) et les pathologies de divers organes internes.

Les traumatismes du plexus solaire

Un coup violent porté dans la zone du plexus solaire peut entraîner un traumatisme, qui va être la source d’une douleur au plexus solaire. Ce genre de traumatisme est fréquent chez les pratiquants de boxe, d’arts martiaux, de lutte et de football. Une pression trop forte due à une ceinture peut aussi générer un traumatisme dans cette zone. S’il y a eu une blessure, la douleur dans le plexus solaire sera vive, brûlante et aiguë. Elle sera localisée dans l’espace compris entre le sternum et le nombril.

La slarite

On appelle solarite une déstructuration des fibres nerveuses formant le plexus cœliaque. Cette affection peut être causée par des traumatismes, des maladies infectieuses, une inflammation, des vers intestinaux, un empoisonnement ou d’autres facteurs. Les symptômes caractéristiques d’une solarite comprennent une perturbation des selles, un trouble de la motilité intestinale et des douleurs aiguës dans l’abdomen. La douleur induite par la solarite est intense, et elle se manifeste dans l’abdomen supérieur gauche.

Névrite

La névrite du plexus solaire est un processus inflammatoire qui se produit dans les fibres nerveuses qui partent de cet organe. Cette déviation se caractérise par des douleurs spécifiques au niveau du plexus solaire. Les causes de la pathologie sont très diverses, allant du mauvais mode de vie aux pathologies intestinales transférées, en passant par les interventions chirurgicales. Dans la névrite du plexus solaire, la douleur se manifeste principalement dans l’espace situé entre le nombril et le sternum.

Les maladies de l’estomac

Les troubles gastriques pouvant causer des douleurs au plexus solaire comprennent les ulcères, la gastrite et le cancer. Toutes ces maladies sont caractérisées par les mêmes symptômes : nausées, douleurs abdominales, brûlures d’estomac, vomissements, diarrhée, ballonnements et flatulences.

Les maladies du duodénum

L’inflammation de la membrane muqueuse du duodénum ou duodénite s’accompagne d’une douleur tiraillante dans la région du plexus cœliaque. Dans ce cas, le syndrome douloureux se développe principalement la nuit et à jeun. Il disparaît dès que le patient mange.

Les maladies du pancréas

En cas de pancréatite aiguë ou chronique, le patient ressent une douleur aiguë et perçante dans le plexus cœliaque ou dans l’hypochondre gauche. La température corporelle du patient augmente, et il se plaint de nausées, parfois accompagnées de vomissements.

Les maladies de l’intestin grêle et de la cavité abdominale

La douleur du plexus cœliaque peut être causée par :

  • des infections intestinales
  • une péritonite différée
  • la présence d’adhérences dans la cavité abdominale
  • une invasion helminthique
  • des tumeurs localisées dans les organes de la cavité thoracique
  • des ulcères situés sur la muqueuse intestinale
  • le prolapsus des organes situés dans la cavité abdominale
  • une intoxication alimentaire

Les maladies cardiaques

Le développement de pathologies cardiaques est mis en évidence par une douleur qui survient dans le plexus solaire même après un effort physique mineur. Dans ce cas, le rythme cardiaque peut être perturbé et il peut y avoir des interruptions dans le travail du muscle cardiaque.

une séance de balnéothérapie

Comment traite-t-on la douleur du plexus solaire ?

Le traitement de la douleur du plexus solaire dépendra de la cause sous-jacente.

Si c’est la première fois que vous rencontrez un problème, il existe plusieurs remèdes maison qui peuvent vous aider à vous débarrasser de l’inconfort. Pour soulager la douleur, placez un coussin chauffant sur la zone douloureuse ou prenez un bain chaud. En cas de gonflement, appliquez une compresse froide. Faites une pause après une activité intense.

Ne prenez de l’ibuprofène que si vous êtes sûr qu’un ulcère ou un autre trouble digestif ne cause pas de douleur au plexus solaire. L’ibuprofène peut augmenter votre risque d’ulcères hémorragiques. Si vous pensez que les maux d’estomac sont la cause de votre douleur, suivez un régime léger.

Prenez des antiacides pour aider à réduire l’acide gastrique et apaiser l’indigestion. Essayez des exercices de respiration. Ils peuvent également détendre le système nerveux. Si vos symptômes persistent ou si vous avez une condition médicale sous-jacente, assurez-vous de consulter votre médecin.

La meilleure façon de soulager la douleur dans cette situation est d’utiliser divers médicaments antispasmodiques. La papavérine, convient parfaitement aux douleurs du plexus solaire causées par une maladie des organes abdominaux. Récemment, la balnéothérapie a été appliquée avec succès.

Prévention des douleurs du plexus solaire

Les mesures et conseils suivants peuvent aider à prévenir ou à réduire les douleurs aux plexus solaire. Évitez d’ingérer des substances piquantes et irritantes telles que le café, l’alcool, les oranges, les boissons gazeuses ou les aliments très épicés. Arrêtez de fumer, car fumer irrite la muqueuse gastrique et cela peut entraîner une douleur au plexus solaire. Boire du lait chaud avec un cube d’anis peut parfois réduire les douleurs. Arrêtez de prendre des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) tels que l’aspirine, l’ibuprofène, le diclofénac et le naproxène. Les AINS peuvent causer des maux d’estomac et provoquer de violentes douleurs dans le plexus solaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *