Greffe de cheveux : quelle est la meilleure technique ?

​Si vous envisagez de faire un​​e greffe de cheveux, vous rencontrerez de nombreux termes et abréviations différents qui peuvent sembler similaires, mais qui désignent des méthodes de greffe de cheveux complètement différentes. Quelle méthode de greffe de cheveux est la meilleure ? Quelle est celle qui vous conviendra le mieux? Découvrez-le en lisant ce post.

La méthode FUE

La FUE (Follicular Units Extraction) est la méthode de greffe de cheveux la plus moderne et la plus sophistiquée au monde. Elle est sûre, peu invasive et pratiquement indolore grâce à l’utilisation de l’anesthésie locale. Elle ne laisse aucune cicatrice et présente un très faible risque de dommages aux cheveux. 

Elle se caractérise également par un temps de récupération court. La méthode FUE est considérée comme la meilleure méthode de greffe de cheveux. La greffe de cheveux utilisant la méthode FUE est recommandée pour les personnes aux prises avec l’alopécie androgénétique, la chute des cheveux et les cheveux clairsemés, ainsi que pour celles qui veulent éviter une cicatrice. En procédant à un implant capillaire avec la méthode FUE, vos chances de succès sont plus grandes.

Technique de greffe de cheveux

La méthode SAFER (Suction Assisted Follicular Extraction and Re-implantation)

La méthode SAFER est une amélioration de la méthode FUE. Pour l’exécuter, un dispositif spécialisé est utilisé pour la collecte et le transport pneumatique des follicules pileux individuels. Contrairement à la méthode FUE, les incisions pratiquées ont une profondeur de 1 mm, ce qui réduit considérablement le risque d’endommager les follicules pileux individuels. Dans la première phase de la procédure, les follicules pileux sont prélevés par pression négative. Dans la phase suivante, une tête pneumatique est utilisée pour introduire les follicules pileux préalablement préparés dans des micro-incisions. L’utilisation d’une telle technologie permet une amélioration significative du processus de greffe de cheveux et une réduction significative de la durée de la procédure.

La méthode DHI

La DHI (Direct Hair Implantation) est une méthode de greffe de cheveux qui permet un contrôle complet de la direction et de l’angle de croissance des cheveux. Tout comme la greffe de cheveux avec la méthode FUE, la technique DHI est réalisée sous anesthésie locale, ce qui la rend indolore. Ce traitement ne laisse pas non plus de cicatrices et ne nécessite pas de raser toute la tête. Le grand avantage de la méthode DHI est la possibilité d’implanter le follicule pileux à angle droit, grâce à quoi les cheveux sont disposés de manière naturelle. L’utilisation de cette méthode vous permet également d’obtenir des cheveux plus épais. La greffe utilisant la technique DHI se caractérise en outre par un temps de récupération encore plus court que la greffe utilisant la méthode FUE. L’intervention est recommandée en cas d’alopécie androgénétique. La greffe de cheveux utilisant la méthode DHI est particulièrement populaire chez les femmes.

La méthode FUT

La méthode FUT (Follicular Unit Transplantation) est dépassée et obsolète. Il s’agit de prélever une bande de peau avec des cheveux à l’arrière de la tête. Les unités folliculaires sont ensuite prélevées une à une sur la bande de peau et transplantées dans les zones dégarnies. 

Le seul avantage de la méthode FUT est que la greffe ne requiert pas beaucoup de temps. Cependant, c’est là que s’arrêtent les points positifs. Cette technique laisse une large cicatrice et le nombre de follicules pouvant être prélevés est limité. C’est pourquoi la méthode FUT est considérée comme obsolète.