Guerir depression

Quelles sont les solutions pour guérir d’une dépression ?

La dépression est un trouble mental qui se manifeste le plus souvent par un sentiment de tristesse, une humeur maussade, le manque de volonté d’agir et une perception négative de la réalité. Le sommeil et l’appétit perturbés en sont d’autres symptômes. De plus en plus de personnes souffrent de dépression qui s’avère la première cause de morbidité et d’incapacité dans le monde. Également dénommée dépression clinique, caractérisée ou majeure, cette maladie touche à la fois les enfants, les adultes et les personnes âgées. La bonne nouvelle est qu’on peut guérir de la dépression.

Quels sont les symptômes de la dépression ?

Pour reconnaître la dépression, au moins un des critères suivants doit être rempli: présence d’humeur dépressive et/ou intérêt clairement réduit pour toutes les activités quotidiennes. Ces symptômes doivent survenir presque tous les jours pendant presque toute la journée et pendant au moins 2 semaines.

Guerir depression
Tout comme l’anxiété, la dépression est étroitement liée à la frustration.

La dépression est une condition qui apparaît imperceptiblement et lentement. Le patient perd lentement son sens pour la vie, devient passif, n’a plus l’impression d’être utile et ne veut que la solitude. Le patient a le sentiment d’être mal compris par ses proches. Tout ce qui lui a apporté la joie jusqu’à présent lui est indifférent. 

Les symptômes de la dépression comprennent :

  • les troubles menstruels
  • l’insomnie
  • un grand besoin de sommeil
  • la perte ou la prise de poids
  • la migraine
  • une diminution de la libido
  • le manque d’appétit
  • l’appétit excessif
  • la sécheresse de la gorge
  • une fatigue constante.

N’oubliez pas que le fait d’avoir une mauvaise journée ou un mal de tête ne signifie pas que vous êtes déprimés. L’anxiété n’est pas un symptôme typique de la dépression, mais elle accompagne très souvent celle-ci.

Peut-on guérir de la dépression ?

Oui, vous pouvez guérir de la dépression. Tout d’abord, vous devez aller chez le spécialiste. Il vous prescrira un médicament psychoactif en association avec un traitement cognitivo-comportemental. Bien sûr, vous pouvez également prendre des mesures pour rendre le traitement de la dépression plus efficace.

La première de ces mesures est une alimentation saine. Mangez de manière équilibrée et choisissez les aliments les plus nutritifs. Consommez également des aliments contenant du tryptophane. Parmi les aliments à privilégier, nous avons les graines de chia, l’avocat, les noix, le brocoli ou le quinoa. 

Faites du sommeil une priorité. Bien dormir est une méthode infaillible pour prévenir la dépression. Ne dormez pas avec la lumière ou avec la télévision allumée. Ayez également une vie sociale. Ne vous isolez pas. Changez de style de vie.

Quels sont les traitements de la dépression ?

Une thérapie pharmacologique et psychologique est utilisée pour traiter la dépression. Le traitement médicamenteux est censé raccourcir la durée de la maladie et améliorer ses symptômes. La tâche des antidépresseurs est de rétablir l’équilibre des médiateurs chimiques dans le système nerveux central. 

L’utilisation d’antidépresseurs pour soigner la dépression rétablit la volonté des patients de vivre et d’agir. Pour observer une évolution, vous devez faire preuve de patience, car les effets des médicaments ne sont visibles qu’après plusieurs semaines.

Pour augmenter l’efficacité du traitement de la dépression, il est recommandé de participer à des séances thérapeutiques. La psychothérapie aide le patient à changer sa façon de penser à lui-même et à son entourage. Elle l’aide à résoudre les problèmes auxquels il est confronté.

La dépression est souvent causée par la séparation, le décès d’un être cher, ainsi que des conflits dans un environnement professionnel. La thérapie cognitivo-comportementale et la thérapie psychodynamique sont également utilisées pour soigner les personnes souffrant de dépression.

Pourquoi faut-il soigner la dépression ?

Les complications de la dépression incluent, entre autres l’incapacité (permanente ou temporaire) de travailler et de s’adapter à la vie en société, le retrait et l’isolement social et les tentatives de suicide.Des tentatives de suicide ont été rapportées chez environ 1/5 des patients déprimés. L’isolement, la prise de médicaments et l’anxiété peuvent être les symptômes d’une perte de vie planifiée. Le plus souvent, les patients tentent de telles tentatives moins d’un an après avoir quitté l’hôpital.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *