A quoi vous servira un oxymètre ?

Longtemps resté inconnu du grand public, l’oxymètre est aujourd’hui un appareil indispensable qu’il faut avoir chez soi. Son utilité pour votre bien-être est en effet incontournable, car il s’agit du meilleur dispositif existant pour mesurer la saturation en oxygène du corps. Découvrez à quoi vous servira concrètement un oxymètre.

Qu’est-ce qu’un oxymètre ?

L’oxymètre est l’appareil le plus simple, le moins cher et le plus facile à utiliser pour mesurer la quantité d’oxygène dans votre sang. C’est un petit dispositif médical portatif qui peut vous servir de moniteur cardiaque tout en vous permettant de mesurer de manière non invasive votre taux de saturation, grâce à de la lumière infrarouge. Plus concrètement, il s’agit d’un capteur sensible qui sert de reflet en temps réel, pour connaître l’efficience avec laquelle l’oxygène est acheminé vers les parties du corps les plus éloignées du cœur, comme les orteils et le doigt.

Il existe toute une sélection d’oxymètres que vous pouvez retrouver, en vous adressant à une boutique spécialisée dans le matériel de mesures de paramètres vitaux. Les modèles plus connus sont surtout l’oxymètre de pouls et l’oxymètre apnée du sommeil. Ils sont classés en différentes catégories qui varient selon divers critères techniques :

  • rechargeable ou non,
  • avec ou sans Bluetooth,
  • pour enfant ou pour adultes, etc.

L’oxymètre de pouls aussi appelé saturomètre se présente sous la forme d’une petite pince équipée d’un capteur photoélectrique et d’un grand écran. Les résultats qu’il vous permet d’obtenir vous indiquent clairement si vous souffrez d’une hypoxie (défaut d’oxygénation dans le sang). Si tel est le cas, vous pourrez alors prendre assez tôt les mesures adéquates pour ne pas risquer une maladie cardiovasculaire ou une pathologie respiratoire.

L’oxymètre : un appareil pour tous ?

De nombreuses personnes pensent que l’oxymètre est un appareil destiné exclusivement à un usage professionnel, mais ce n’est pas le cas. Il existe bien sûr des oxymètres typiquement professionnels, mais de la même manière, il existe aussi des oxymètres à usage domestique qui sont très nombreux sur le marché. La particularité avec ces modèles mis à la disposition du grand public est qu’ils sont surtout d’une simplicité d’usage exceptionnelle.

Avec la majorité des modèles, il suffit de placer votre doigt au bout du capteur, et en quelques secondes l’appareil relève la mesure de l’oxygène fixé à l’hémoglobine de votre sang. Cela grâce à la lumière infrarouge, il vous offre ainsi une lecture instantanée des résultats. Ces données peuvent vous aider à surveiller depuis la maison, les personnes atteintes de pathologies affectant l’oxygène dans le sang comme :

  • l’asthme,
  • l’anémie,
  • le cancer du poumon,
  • l’insuffisance cardiaque.

De même, ceci constitue aussi un excellent moyen pour déterminer si un médicament pulmonaire produit les effets recherchés ou si une personne a besoin d’aide pour respirer.

Comment utiliser votre oxymètre ?

La plupart des oxymètres domestiques sont constitués d’un capteur et d’un moniteur. Pour s’en servir, il faut juste placer son doigt au niveau du capteur qui se présente sous forme de pince. En fonction du type d’appareil que vous avez, vous pouvez toutefois placer le capteur sur les orteils ou encore sur les lobes des oreilles. Chaque modèle d’oxymètre est conçu avec le capteur adapté à la zone prise en charge.

En outre, pour la lecture des résultats après l’analyse, l’appareil est doté d’un écran sur lequel s’affichent deux statistiques. La première, le « PR » désigne les battements du cœur par minute ou la fréquence de votre pouls. La deuxième, le « SpO2 » est la statistique désignant la saturation en oxygène. Il est recommandé de noter les valeurs que vous obtenez après chaque test d’oxymétrie de pouls dans un journal ou un carnet, en spécifiant la date et l’heure. Avec ces données, vous pourrez aider votre médecin à s’informer plus facilement sur votre état de santé lorsque vous allez le consulter.