Bien assurer son enfant

Votre enfant n’est jamais à l’abri du danger, que ce soit dans la rue, à l’école, au parc ou même à la maison. Il doit être assuré à 2 niveaux : pour les dommages qu’il pourrait causer à autrui, et pour les dommages dont il pourrait être victime. Même si l’assurance de votre enfant n’est pas obligatoire, elle est fortement recommandée. Découvrez dans cet article tout ce dont vous avez besoin de savoir pour bien assurer votre enfant.

Les différentes façons d’assurer un enfant à charge

Il existe de nombreuses assurances auxquelles vous pouvez souscrire pour être certain que votre enfant est bien assuré.

L’assurance scolaire

Parmi les assurances qui doivent protéger votre enfant, on peut citer l’assurance scolaire et sa couverture spécifique. L’assurance scolaire est composée de 2 garanties : la première concerne les dommages corporels que l’enfant pourrait subir, par exemple s’il se blesse à la récréation ou autre. Dans ce cas, on parle de la garantie individuelle accident. La deuxième couvre les dommages que votre enfant pourrait causer à un tiers, ou la garantie responsabilité civile. Cela peut s’appliquer, par exemple si votre petit blesse involontairement l’un de ses camarades durant un match de foot. Les dommages relevant de cette couverture peuvent également être d’ordre matériel. Par exemple, si votre enfant casse les lunettes de son camarade au cours d’une altercation.

Cette assurance est effective uniquement pendant les activités scolaires (étude, activités sportives scolaires, sorties éducatives ou encore récréatives, etc.), le trajet normal réalisé entre le logement et l’école ainsi que les lieux où se déroulent les activités sportives et récréatives de l’établissement.

L’assurance extrascolaire

Il est important d’assurer un enfant qui s’adonne à des activités extrascolaires, comme les cours de musique, le sport, etc. L’assurance extrascolaire inclut la protection de votre enfant s’il subit une blessure en centre de loisirs ou en voyage. Elle prend en charge les dépenses liées aux dommages causés par votre enfant, en doublon avec la responsabilité civile de votre assurance habitation. Elle couvre également votre petit s’il se blesse ou s’il s’est fait voler ses affaires au sein de l’établissement. Cette assurance ressemble à l’assurance scolaire, mais elle la complète. L’assurance extrascolaire prévoit également un soutien psychologique si votre enfant a subi une agression.

L’assurance habitation

L’assurance habitation s’applique quand votre enfant est gardé à votre domicile après l’école, que ce soit par un proche ou une nounou en attendant le retour des parents. Cette assurance couvre les dommages causés à autrui de manière involontaire par un enfant à votre charge.

Ailleurs, tout dépend du mode de garde : c’est votre responsabilité civile qui servira de protection à l’enfant s’il est confié à vos proches. En revanche, c’est le contrat d’assurance responsabilité civile professionnelle de l’assistante maternelle, chez elle, qui jouera si vous décidez de confier votre enfant à cette professionnelle quand vous êtes absent. Prévenez votre assureur si vous souhaitez que votre enfant soit couvert par votre assurance habitation. Vous devez également le mettre au courant des éventuelles modifications apportées à votre domicile.

L’assurance jeune conducteur

Votre enfant vient d’obtenir son permis de conduire ? En attendant d’avoir son propre véhicule, il va conduire la voiture familiale pour ses sorties avec ses amis ou pour aller au lycée. Les assureurs se montrent particulièrement exigeants envers ces conducteurs novices, puisque ceux-ci sont plus exposés aux accidents de la route. Il existe quelques conditions pour que votre enfant soit couvert pour les éventuels dommages matériels ou corporels qui pourraient surgir. Il doit notamment être souscrit à une assurance auto au tiers ou à une garantie responsabilité civile.

L’assurance Garantie des Accidents de la Vie

Il s’agit d’une assurance qui permet de protéger votre enfant contre les conséquences de divers accidents domestiques. Cette assurance vous aide également à couvrir certains frais comme le remboursement des frais médicaux, le paiement d’indemnités en cas de décès ou d’invalidité permanente, etc. Cela concerne aussi le soutien scolaire pour un enfant moins de 16 ans, l’aide-ménagère à domicile ainsi que l’assistance médicale de votre enfant au quotidien.

L’assurance individuelle accidents

Ce contrat d’assurance prévoit le versement d’une somme en cas d’invalidité ou de décès de votre enfant. Cela inclut le remboursement des frais de soins (consultations, médicaments, opérations chirurgicales, hospitalisation, etc.). Qu’il y ait ou non un responsable de l’accident, le capital mentionné dans votre contrat sera tout de même versé.

Choisir le bon contrat d’assurance pour votre enfant

Avant de choisir le contrat d’assurance parfait pour votre enfant, vous devez prendre en compte quelques conditions. Comparez les garanties proposées dans les différents contrats qui s’offrent à vous afin d’éviter les dépenses inutiles. Il faudra également que vous vérifiiez si le nom de votre enfant est bien mentionné dans votre contrat habitation. Prenez le temps d’étudier soigneusement l’étendue des garanties des assurances scolaires et de prévoyance. Cela vous permettra d’éviter les doublons avec les autres assurances auxquelles il est souscrit. Et enfin, notez que le prix n’est pas le seul critère qu’il faut prendre en compte. Il faut surtout comparer les garanties et les services, variables en fonction d’un assureur à un autre.

Pour assurer votre petit, vous devez juste vous adresser à votre assureur et demander les formules qui peuvent convenir à vos besoins. Réfléchissez bien pour ne pas verser de primes pour rien. Par exemple, notez que l’assurance habitation couvre tous les membres de votre famille. Il serait ainsi inutile de les assurer pour les dégâts qu’ils pourraient causer à un tiers chez vous. Les assurances scolaires incluent également une garantie juridique, ainsi, ce n’est plus la peine d’assurer votre enfant contre d’éventuelles poursuites juridiques.

La meilleure méthode pour choisir les bonnes assurances pour votre enfant est d’étudier les risques contre lesquels il n’est pas encore assuré. N’oubliez pas non plus de mettre à jour le contrat d’assurance qui couvre votre enfant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *