Un sportif de haut niveau prenant son cannabiol

CBD et sport : pourquoi de plus en plus de sportifs de haut niveau l’utilisent ?

Le CBD est de plus en plus populaire chez les athlètes. Pourquoi ? Il a été prouvé à maintes reprises qu’il limite la douleur, améliore les cycles de sommeil et favorise une guérison plus rapide. Il constitue une intéressante alternative aux opioïdes et aux anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS).  

Améliorer la qualité du sommeil

Une bonne nuit de sommeil est probablement le moyen le plus efficace pour un athlète de récupérer après un effort intense. Il est bien connu dans le monde du sport que le CBD peut conduire à un repos de meilleure qualité. Il est très important de trouver facilement le sommeil, surtout la veille d’une compétition ou d’un match.

Un sportif de haut niveau prenant son cannabiol

Mais comment le CBD améliore-t-il le sommeil . Le CBD empêche la recapture de l’adénosine dans le cerveau.

L’adénosine triphosphate, ou ATP en abrégé, se transforme en adénosine et se stocke dans le cerveau pendant l’exercice. Plus d’adénosine dans le cerveau signifie une activité cérébrale plus lente la nuit, ce qui conduit à un cerveau plus calme. Un cerveau plus calme qui ne réfléchit pas trop permet au sportif de dormir plus facilement. Lorsque vous dormez, votre corps métabolise l’adénosine stockée jusqu’à ce qu’il en reste très peu. Cette concentration plus faible vous aide à vous réveiller et à commencer la journée.  

Le CBD fonctionne en se liant aux mêmes récepteurs dans le cerveau que l’adénosine. Ceci, combiné à la capacité du CBD à inhiber la recapture de l’adénosine, permet au composé de s’accumuler plus rapidement. Cela vous permet de vous endormir plus vite et de bien récupérer.    

De nombreux athlètes utilisent le CBD pour réduire la douleur

Lors de l’entraînement, il est courant que les athlètes soient poussés à se surpasser, soit par eux-mêmes, soit par des entraîneurs professionnels. ais cela a des conséquences sur le corps.

Si les courbatures ne durent généralement que quelques jours, la guérison des foulures ou des blessures aux muscles et aux articulations peut prendre plus de temps. En général, l’athlète continue malgré tout, car il n’a souvent pas la possibilité de se reposer ou de guérir. Parfois, il s’agit d’une décision délibérée, prise par crainte d’une mise à l’écart, notamment dans les sports très médiatisés. Mais cela peut conduire à une aggravation de la blessure et la rendre plus grave, parfois même permanente.

Les athlètes sont toujours à la recherche de moyens pour s’entraîner plus dur sans risquer leur jeu. C’est là que le CBD pour les athlètes entre en jeu. Il est disponible sur Weedy.fr sous diverses formes. Un nombre croissant d’études universitaires montrent que les cannabinoïdes comme le CBD sont efficaces pour réduire la douleur, notamment les raideurs articulaires et les douleurs musculo-squelettiques dues à l’exercice physique.  

CBD et sport : Alternatives aux opioïdes

En France, 12 millions de personnes utilisent les opioïdes. Et 8 à 9 personnes en meurent par overdose chaque semaine. Il y a eu ainsi 450 décès par surdose des opioïdes en 2019 en France selon une étude. L’abus et la dépendance sont la principale raison de ce nombre stupéfiant, mais la porte d’entrée de bon nombre de ces décès dus aux opioïdes est la douleur. Les médicaments tels que la morphine, la codéine et Tramadol sont très efficaces pour soulager la douleur, mais leur utilisation est risquée en raison de leurs propriétés hautement addictives. Une fois dépendant, un utilisateur en abusera pendant des années jusqu’à ce qu’il demande de l’aide à un professionnel ou fasse une overdose.

Les cannabinoïdes ne sont pas aussi efficaces que les opioïdes pour soulager la douleur aiguë de forte intensité, mais ils peuvent être efficaces pour le soulagement de la douleur à long terme (seuls ou en association avec d’autres médicaments) avec un risque de dépendance ou de décès accidentel nettement moindre.

Les athlètes ont tout intérêt à utiliser des cannabinoïdes comme le CBD. Ils ne sont pas aussi efficaces que les opioïdes mais constituent une bonne alternative à long terme. Le CBD peut être utilisé seul ou en association avec d’autres médicaments, ce qui donne à l’athlète de nombreux outils pour éviter les opioïdes et gérer efficacement la douleur. Le CBD est une alternative entièrement naturelle, sans accoutumance et généralement sûre, qui vous permettra de développer le meilleur de votre jeu. C’est du moins ce qui ressort du témoignage des athlètes de haut niveau qui l’utilisent déjà.  

CBD et sport

Réduire l’inflammation

Un peu d’inflammation peut potentiellement être bénéfique aux  athlètes en contribuant à amplifier les adaptations positives de l’exercice. Cependant, une inflammation trop importante peut entraver la vitesse et la qualité de la récupération. Ce qui diminue les performances d’un athlète. 

Les récepteurs CB2 sont présents dans le cerveau et dans le corps, mais ils sont plus fortement concentrés dans les tissus immunitaires. Les spécialistes ont constaté que les cannabinoïdes qui se lient aux récepteurs CB2 ont un effet anti-inflammatoire en réduisant la production d’une cytokine composée responsable de la dégradation des cellules. Ce processus permet de calmer la réponse de l’organisme lorsque votre système immunitaire est le plus actif, notamment après des séances d’entraînement intenses. 

CBD et sport : Alternatives aux AINS

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont utilisés depuis des décennies. Avez-vous déjà entendu parler de l’ibuprofène ou du naproxène sodique ? Alors vous savez ce qu’est un AINS et il y a de fortes chances que vous en ayez pris quelques-uns dans votre vie. Ce que vous ne savez probablement pas, c’est qu’ils ne sont peut-être pas aussi sûrs que vous le pensez. Les AINS ne sont pas recommandés pour les athlètes qui courent des marathons ou d’autres sports d’ultra-distance. Il a été démontré qu’ils causent des dommages aux reins et d’autres blessures connues, notamment des ulcères gastro-intestinaux, des lésions rénales aiguës et un risque de troubles cardiovasculaires.

Un nombre important et croissant d’athlètes utilisent maintenant le CBD pour réduire ou éliminer l’utilisation des AINS pour les douleurs liées à l’exercice physique, et ce, avec des effets secondaires minimes. Les combattants de MMA qui passent de longues heures en salle à s’entraîner à très haute intensité utilisent le CBD plusieurs fois par jour. Il ne s’agit pas de masquer la douleur, mais de la gérer de façon interne et naturelle. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *