bouteille en verre

Comment est fabriquée une bouteille en verre ?

La bouteille en verre est un récipient largement utilisé dans notre vie quotidienne. Son utilisation comprend des contenants de parfums, de médicaments, ainsi que des emballages de vin, de bière et de soda. Mais comment se déroule la fabrication d’une bouteille en verre ? De quoi est-elle faite ? Comment est-il possible qu’elle se présente sous des formes aussi belles et variées ?

Fabrication d’une bouteille en verre : quels sont les ingrédients nécessaires ?

Le processus de fabrication d’une bouteille en verre est un peu comme faire un gâteau. La première étape consiste à rassembler les ingrédients. Les confient qu’il faut, entre autres :

  • 70 % de sable (provenant d’endroits tels que le fond des lacs),
  • 14 % de sodium,
  • 14 % de calcium,
  • et 2 % de composants chimiques.
bouteille en verre

Avec ces ingrédients, le verre fabriqué est transparent. Pour la production de verres colorés utilisés dans l’agroalimentaire et en pharmacie par exemple, il est nécessaire d’ajouter certains composés au mélange vitrifiable avant le processus de production. Lorsque les spécialistes veulent obtenir du verre rouge, ils ajoutent du sélénium et du cadmium au mélange. Pour obtenir du verre vert, on ajoute du chrome. L’ajout de plomb confère une couleur bleue au verre. Pour obtenir une couleur ambrée, un mélange de soufre, de résine végétale et de graphite est nécessaire. Vous trouverez des emballages en verre haut de gamme et design chez des spécialistes comme Vetroelite. Ce dernier propose également aux entreprises moult services liés aux emballages en verre.

En effet, outre la production de récipients en verre alimentaires, l’entreprise propose des solutions de personnalisation et de décoration afin de répondre aux exigences du clients et faire du produit une véritable œuvre originale qui sera présentée dans les rayons. Un récipient en verre atypique permettra de mettre en valeur le produit, immédiatement reconnaissable parmi tant d’autres.

Fabrication d’une bouteille en verre : l’étape de la fusion

Les ingrédients sont mélangés et envoyés dans un four industriel, qui atteint des températures allant jusqu’à 1500 ºC ! Le mélange passe quelques heures au four jusqu’à ce qu’il fonde, se transformant en un matériau semi-liquide. A la sortie du four, le mélange qui donne naissance au verre est une pâte visqueuse et dorée, rappelant le miel.

Moulage

Dans la fabrication artisanale, l’artisan recueille, avec une grande habileté, la quantité de verre liquide dont il a besoin avec un outil appelé canne de verre. Il commence à modeler le verre à travers un moule. L’artisan souffle dans le moule avec la canne de verre, qui est un tube creux, semblable à un tuyau fin. Des torches peuvent également être utilisées pour maintenir certaines parties de la pièce à la bonne température pour effectuer le modelage, car une fois refroidi, il n’est plus possible de mouler le verre. Cependant, la demande en verre est trop importante pour ce mode de fabrication artisanal.

Dans la fabrication industrielle, le verre fondu s’écoule à travers des canaux vers un ensemble de moules. Le dosage pour chaque moule est contrôlé en fonction de la taille de la bouteille en verre à créer. Le premier moule ne sert qu’à donner le contour initial de l’objet. À ce stade, le « miel » a une température d’environ 1200  C. Le moule primaire crée une bulle d’air à l’intérieur du mélange incandescent. L’objet passe ensuite dans un moule final et une sorte de paille est insérée dans la bulle. À travers la paille, une machine injecte de l’air, façonnant le liquide jusqu’à ce qu’il prenne son contour définitif.

Recuit

A la fin de l’étape de moulage, la température du verre descend à environ 600°C et la bouteille commence à devenir rigide. Elle peut être démoulée. Une fois rigide, le verre subit une autre étape de traitement thermique, dans laquelle des fours le réchauffent (étape de recuit). Il est ensuite refroidi à nouveau.

La production de récipients en verre est un véritable savoir faire. Le verre reste un matériau noble aux propriétés fascinantes et de nombreuses entreprises font confiance de plus en plus à l’usage du verre pour l’emballages de leur produit. Il est donc crucial de faire le bon choix du partenaire pour le conditionnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *