Soigner un orgelet interne

Comment soigner un orgelet interne ?

Un orgelet est une maladie de l’œil particulièrement contraignante. Cette affection apparaît fréquemment chez les personnes diabétiques, qui sont sensibles à toutes sortes d’infections. D’autre part, elle peut aussi être causée par une baisse de performance du système immunitaire ou encore une dermite séborrhéique. Contrairement au chalazion, il est très douloureux et contagieux. Cependant, il existe plusieurs méthodes pour le soigner efficacement et rapidement.

Un orgelet interne, c’est quoi ?

Un orgelet, autrefois appelé « compère-loriot », est une infection se situant au niveau des racines des cils. Dans la plupart des cas, il est causé par un staphylocoque. Il est classé parmi les maladies bénignes, mais il est extrêmement douloureux et surtout contagieux. Il se manifeste par l’apparition d’une sorte de furoncle sur le bord libre des paupières. Il est très dur et renferme du pu.

Soigner un orgelet interne
Photo d’un orgelet interne.

La zone concernée adopte également un teint rougeâtre. L’orgelet est dit « interne » lorsqu’il se trouve sur la face intérieure de la paupière. Cette forme est la plus contraignante. En plus des douleurs particulièrement intenses, elle gêne également la vue. Dans ce cas, il arrive également que l’œil devienne rouge.

Comment soigner un orgelet interne ?

En général, l’orgelet guérit tout seul, sans traitement ni intervention de votre part, au bout d’une semaine. Le furoncle mûrit peu à peu et une petite pointe blanche apparaît sur le bouton. Elle finit par éclater toute seule, expulsant ainsi tout le pu qu’elle contient.

Pour éviter les infections, il est fortement déconseillé de la percer ou de frotter votre œil. Cependant, il est aussi possible d’accélérer le processus à l’aide de remèdes naturels sains et efficaces. Voici les plus intéressants d’entre eux.

Le bain oculaire de bleuet

Cette pratique favorise l’évacuation rapide des pus et atténue grandement les douleurs. Pour la réaliser, il vous faut quelques fleurs de bleuets séchées. Laissez-les infuser durant une dizaine de minutes dans de l’eau bouillante. La dose recommandée est de 1 cuillère à café par tasse. Ensuite, filtrez le mélange. Puis, quand il est suffisamment tiède, imbibez-en un coton ou une compresse douce et propre et appliquez sur la partie douloureuse en massant délicatement pendant 5 minutes environ. Réalisez le bain oculaire 2 ou 3 fois par jour pour observer rapidement les résultats.

L’infusion de thym

L’orgelet est une infection bactérienne. C’est la raison pour laquelle le thym représente un remède efficace. Effectivement, cette plante possède des propriétés antibactériennes, antivirales et antiseptiques. Ainsi, laissez infuser du thym pendant une dizaine de minutes dans de l’eau bouillante. Plongez-y une compresse ou un coton stérile et attendez qu’il tiédisse. Ensuite, appliquez-le sur votre œil durant 4 à 6 minutes, 2 fois par jour.

L’or

Depuis la nuit des temps, les guérisseurs chinois utilisent l’or pour lutter contre les problèmes cutanés. Il serait alors très efficace pour soigner sainement et naturellement un orgelet interne. Pour ce faire, frottez un bijou en or contre un torchon propre pour le réchauffer. Ensuite, lorsque la température est suffisamment élevée, placez-le sur la partie douloureuse de votre paupière.

Les traitements médicamenteux

Si au bout de quelques semaines, l’orgelet interne ne disparaît pas, si les douleurs s’intensifient ou encore si d’autres symptômes apparaissent (fièvre par exemple), il est important de consulter un médecin dans les plus brefs délais pour éviter les complications. Il est possible que l’application de collyre ou pommade composée d’antibiotiques puisse être nécessaire pour guérir l’orgelet. Dans certains, il faut même des corticoïdes pour atténuer les douleurs. Veillez à ce que vos mains soient propres et désinfectées lorsque vous manipulez les médicaments.

Conclusion

L’orgelet interne est une infection bactérienne localisée au niveau de la partie intérieure de la paupière. Généralement, il est bénin et guérit tout seul au bout de quelques jours. Dans certains cas, une petite boule demeure alors que les pus ont déjà été expulsés. C’est un chalazion. Il ne représente aucun danger pour la vue non plus. Il s’agit d’une simple inflammation qui pourrait toutefois nécessiter une intervention chirurgicale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *