Crossfit : s’améliorer plus facilement

Discipline sportive et marque déposée, le Crossfit a été inventé par Greg Glassman (un ancien gymnaste universitaire) et son épouse, Laura Glassman dans les années 70 aux États-Unis. Depuis sa création, le programme de renforcement musculaire ultra cardio connaît un succès planétaire. D’ailleurs, une compétition mondiale dédiée appelée « les CrossFit Games » se déroule chaque année depuis 2007. Depuis le 13 janvier dernier, les inscriptions sont ouvertes pour la saison 2022. Quant aux épreuves de l’Open, elles se dérouleront à partir du 24 février d’après le site officiel.

Débuter en Crossfit peut être un véritable calvaire pour certains, car c’est un sport très physique qui demande beaucoup de motivation, de détermination et de persévérance. Les difficultés relatives à l’amélioration des performances sont souvent l’un des principaux facteurs de découragement pour les débutants surtout quand ils ne savent pas comment s’y prendre. Voici donc quelques conseils utiles pour vous aider à vous améliorer dans cette discipline.

Utiliser les bons équipements de Crossfit

Comme dans toutes les disciplines sportives, les mains, les jambes et autres parties du corps sont très sollicitées au Crossfit. Le fait de bien s’équiper est essentiel pour pouvoir donner le meilleur de soi durant les séances d’entraînement et s’améliorer plus facilement.

Mettre des maniques pour Crossfit

Durant les séances d’entraînement de Crossfit, les mains sont mises à rude épreuve. Les frictions incessantes favorisent l’apparition d’ampoules, de corne voire même des blessures. C’est pourquoi le port de maniques pour Crossfit lors de la pratique des Muscles-Ups, du Kipping, des Toes-to-Bar et autres est important. Ces accessoires protègent la paume de la main des ampoules, des callosités et des déchirures. Ils assurent la stabilité du poignet tout en maintenant sa mobilité.

De nombreux modèles sont commercialisés sur le marché. Les modèles en fibres de carbone figurent parmi les plus prisés en raison de leur résistance, leur durabilité et leur adhérence extrême. Développées spécialement pour la pratique de sport à haute intensité, ces maniques ont l’avantage d’être très confortables, légères et flexibles, ce qui est parfait pour faire des WODS. Les maniques pour Crossfit en fibre de carbone sont également appréciées pour leur douceur et leur capacité à absorber la transpiration.

N’hésitez pas à vous rendre sur un site d’e-commerce spécialisé si vous cherchez des maniques pour Crossfit en fibre de carbone de haute qualité. Vous trouverez, sur ce genre de plateforme, un tableau de mesures de la main pour vous aider à faire votre choix.

Crossfit manique en fibre de carbone

Porter des genouillères antidérapantes

Le port de genouillères antidérapantes en néoprène est essentiel pour atteindre des performances maximales au Crossfit. Respirants et épousant parfaitement la forme des genoux, ces accessoires s’adaptent aux moindres mouvements de leur porteur pour lui procurer sécurité et bien-être. Porter des genouillères lors des séances d’entraînement vous permet de minimiser les risques de blessure accidentelle et de soulager rapidement la douleur au genou. Pour profiter d’un confort et d’un maintien complet et optimal lors d’exercices de haute intensité, il est recommandé d’opter pour des genouillères ajustables et élastiques.

Porter une ceinture de musculation

Le port de charges lourdes en Crossfit entraîne souvent des douleurs lombaires et abdominales. Pour éviter ces dernières et optimiser ses performances, il est fortement recommandé de porter une ceinture d’haltérophilie ergonomique, souple, légère et confortable lors des sessions de musculation, de WOD, etc. En plus de prévenir les douleurs et les blessures, cet accessoire vous permet de travailler de manière optimale la puissance de levage.

Ainsi, vous pourrez repousser vos limites en toute sécurité. Des ceintures de musculation de qualité et adaptées à toutes les tailles sont disponibles sur les plateformes spécialisées dans la vente d’équipements pour Crossfit. Pour choisir la vôtre, référez-vous au guide des tailles disponible sur le site.

Notons que les équipements cités ci-dessus ne sont que quelques exemples. En effet, d’autres accessoires comme les protège-poignets peuvent vous être utiles lors de la pratique d’exercices de Crossfit.

Travailler la mobilité durant les exercices de Crossfit

Beaucoup de personnes (débutantes ou non) ont du mal à se tenir en position overhead (tenir la barre au-dessus de la tête avec les bras tendus) ou à faire des squats puissants en raison du manque d’étirements. Pourtant, s’étirer est une étape cruciale après les exercices de Crossfit pour prévenir les courbatures et être plus souples. C’est d’ailleurs recommandé pour toutes les pratiques sportives. Pour réussir toutes les sessions, pensez à travailler davantage votre mobilité. En plus des étirements, pensez à faire d’autres sports. Par exemple, vous pouvez :

  • faire de la natation,
  • faire du vélo,
  • faire de la corde à sauter, etc.

Toutes ces activités physiques vous permettront d’améliorer vos performances.

comment s'améliorer en crossfit

Bien se reposer entre les séances d’entraînement

Le repos est crucial pour rester en bonne santé et être au top de ses performances lors des séances d’entraînement de Crossfit. Notez que l’intensité des exercices dégrade les cellules musculaires, le système immunitaire, respiratoire, endocrinien et nerveux. Fatigué, le corps ne peut pas fonctionner à 100 %. Le repos est indispensable pour améliorer ses performances physiques et se sentir bien dans sa peau. Se coucher à des heures régulières, dormir 7 à 8 h par jour et profiter de nuits de sommeil réparateur est synonyme de relaxation et de récupération. Le lendemain, vous serez plus productifs et pourrez progresser plus facilement.

Notez que le manque de sommeil impacte négativement et grandement sur la santé mentale et physique. Il fait partie des facteurs qui favorisent les troubles métaboliques, les troubles cardio-vasculaires, la perte de concentration, etc. Il affecte aussi le moral et renforce le sentiment de mal-être. Les personnes dormant 6 h ou moins par nuit souffrent souvent de somnolence à cause du manque de sommeil d’après une enquête menée par TNS HealthCare/INSV ou Institut National du Sommeil et de la Vigilance.

La National Sleep Foundation américaine confirme cette hypothèse en exprimant le fait que dormir moins de 6 h la nuit multiplie par 3 le risque d’accident routier. Il en va de même pour Charles Czeisler, un spécialiste américain du sommeil et professeur à l’école de médecine d’Harvard, qui affirme qu’une seule nuit sans sommeil ou le fait de dormir 5 h par nuit équivaut à avoir un taux de 0,1 % d’alcool dans le sang.