Polyarthrite

Polyarthrite rhumatoïde : comment la traiter?

La polyarthrite rhumatoïde est une maladie auto-immune invalidante qui se manifeste par des douleurs associées à une perte de mobilité au niveau des articulations. Contrairement aux dommages causés par l’arthrose, la polyarthrite rhumatoïde est une maladie qui touche la muqueuse des articulations, causant ainsi un gonflement et une inflammation (à l’origine des douleurs). Elle peut éventuellement évoluer vers une érosion osseuse et des déformations articulaires.

Voyons en détail quels sont les facteurs de risques, les complications possibles et comment traiter avec efficacité les symptômes de la polyarthrite rhumatoïde ?

Comment se manifeste la maladie de la polyarthrite rhumatoïde ?

Facteurs de risques

Nombreux sont les facteurs de risque de la polyarthrite rhumatoïde, qui touche plus particulièrement les femmes à partir de 40 ans. Cette inflammation aurait des origines génétiques ; elle se développe plus fréquemment chez les personnes qui ont un ou plusieurs membres de leur famille préalablement touchés par la même maladie. D’autre part, le tabagisme ou une alimentation déséquilibrée seraient les facteurs les plus propices à la progression de la maladie.

Manifestation et symptômes de la maladie

La polyarthrite rhumatoïde se manifeste par un blocage progressif d’une zone articulaire et par de vives douleurs. Cette maladie affecte énormément la mobilité et la qualité de vie des personnes touchées. Les complications possibles vont de la destruction de la jointure (provoquant une invalidité totale), à la réduction de l’espérance de vie (en raison des dommages collatéraux comme les dérèglements cardiovasculaires par exemple).

Il est donc impératif de prendre en charge et de traiter les symptômes dès leur apparition, pour éviter que les douleurs ne deviennent chroniques.

Comment traiter avec efficacité la polyarthrite rhumatoïde ?

Les traitements possibles de la polyarthrite rhumatoïde sont variés et interviennent à différents degrés de la maladie :

  • La prise de médicaments anti-inflammatoires ou antidouleurs, qui agissent sur les causes même de la souffrance et sur ses manifestations 
  • La pratique d’un exercice physique régulier, qui aura le double avantage de développer la musculature et de soulager la douleur 
  • La pose d’une orthèse, instrument orthopédique, qui peut être placé et ôté et qui protège l’articulation en permettant son immobilisation, au besoin
  • Une alimentation variée et équilibrée assurant le bon fonctionnement du corps. Notamment, certains aliments, reconnus pour leurs propriétés naturellement anti-inflammatoires, sont à privilégier comme : les fruits rouges et les myrtilles 
  • La physiothérapie, qui consiste en l’application d’éléments froids ou chauds sur la zone inflammée pour lutter contre la douleur 
  • Le traitement par biothérapie ; un procédé ayant une efficacité démontrée depuis quelques années dans le traitement des maladies rhumatologiques. Son principe est de bloquer l’inflammation de l’intérieur en neutralisant les cytokines
  • Enfin, l’intervention chirurgicale, qui est pratiquée en dernier recours. Notamment lorsque l’articulation est trop endommagée. Elle supprime la géhenne et redonne de la mobilité à la jointure.

Un traitement naturel contre la polyarthrite rhumatoïde : la bromelaïne

Parmi les possibilités de traitements de la polyarthrite rhumatoïde, il sera jamais trop recommandé d’opter pour des remèdes d’origine naturelle. La bromelaïne est très souvent conseillée pour traiter ces troubles. Ce traitement est une association d’enzymes extraites de la tige de l’ananas. Elle est majoritairement utilisée lors de la convalescence, à la suite d’opérations chirurgicales, ainsi que pour réduire les contusions et les hématomes.

Comment agit la bromelaïne sur la polyarthrite rhumatoïde ?

La bromelaïne est un remède naturel extrêmement utile également pour traiter la douleur des articulations, et notamment la polyarthrite rhumatoïde : car elle va naturellement apaiser les inflammations et réparer les tissus. Ce produit de l’ananas possède également des propriétés antalgiques qui participeraient à calmer la sensation de brûlure, bien connue des personnes touchées par cette maladie.

Le conditionnement de la bromélaïne le plus répandu, se trouve sous forme de gélules ou de capsules contenants une formule concentrée en principes actifs. Mais vous pouvez aussi la trouver en poudre d’extraits végétaux. Dans tous les cas, préférez une bromélaïne issue de l’agriculture biologique.

N’attendez plus…la santé avant tout !

Alors, ne souffrez plus en silence et prenez les choses en main ! Faites attention dès maintenant à vos articulations endolories en appliquant quelques-uns des traitements proposés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *