Appareil auditif trop imposant : quelles solutions ?

D’ici 2025, près du tiers de la population française devra recourir à un appareil pour pallier la perte d’audition. On estime à 4,5 millions le nombre de personnes malentendantes en France, devant s’équiper d’audioprothèses. Utiliser une aide auditive constitue encore un tabou pour certains en raison du caractère imposant des appareils. Heureusement, les avancées technologiques ont permis d’avoir sur le marché des aides auditives particulièrement discrètes, quasi invisibles et très esthétiques. Découvrez une alternative à l’appareillage auditif traditionnel.

Les appareils auditifs intra-auriculaires

Pour venir en substitut aux appareils classiques, il existe les prothèses auditives intra-auriculaires. Elles existent en deux modèles : vous aurez le choix entre les appareils IIC et CIC.

Les prothèses intra-auriculaires IIC

Petits, les appareils intra-auriculaires IIC (Invisible In the Canal) sont les solutions auditives les plus discrètes du marché. Ils garantissent un environnement sonore naturel. Leur discrétion est rendue possible grâce à l’utilisation des imprimantes 3D pour miniaturiser au maximum leur taille. Cela permet à l’équipement d’être introduit facilement dans l’oreille sans être visible. C’est la meilleure solution si vous cherchez une aide auditive presque invisible, sans que l’on remarque que vous portez un appareil.

Contrairement aux intra CIC, ceux-ci limitent l’effet de résonance en étant placés à quelques millimètres du tympan. Les intra-auriculaires IIC sont ainsi plus confortables. Ils constituent par ailleurs une excellente solution pour les patients atteints d’une perte auditive moyenne, qui souhaitent amplifier le son de leur téléphone. La position des micros permet à l’appareil de recevoir directement le son du combiné. Vous observerez alors, une nette amélioration de la qualité de vos conversations téléphoniques. Parfaitement adaptées à votre conduit auditif, les aides auditives IIC bénéficient des dernières avancées technologiques de traitement de signal. Certains modèles disposent aussi de fonctionnalités sans fil compatibles Bluetooth.

aides auditives invisibles

Il faut néanmoins noter qu’en raison de leur petite taille, ces prothèses auditives ne sont pas adaptées aux seniors. À partir de la soixantaine, ces derniers développent les premiers signes de perte d’audition avec leurs corollaires. Il s’agit en effet de la baisse d’acuité visuelle et de la dextérité manuelle limitée. Ces différents dysfonctionnements ne favorisent pas une manipulation facile de ce type d’aide auditive. La petite taille des intra-invisibles IIC implique en plus l’utilisation de piles 10 à faible autonomie. En cas de défectuosité ou de casse, vous devez en outre retourner l’appareil au fabricant. Cela rallonge les délais de réparation.

Les prothèses intra-auriculaires CIC

Les prothèses intra-auriculaires CIC (Completely In the Canal) ont été conçues pour corriger des pertes auditives légères à sévères. Elles sont généralement fabriquées sur-mesure à partir d’une empreinte de votre conduit en laboratoire. Très discrètes, les intra-auriculaires CIC existent en modèles d’entrée, moyenne ou haut de gamme. Assurant un parfait maintien dans l’oreille, les solutions CIC se distinguent par des possibilités d’amplification très élevées. Elles peuvent par exemple utiliser des haut-parleurs puissants et compenser jusqu’à 85 % de pertes auditives selon la largeur du conduit. En termes de coût, le prix de ce type de prothèse auditive varie d’un fabricant à un autre. La plupart des fournisseurs proposent une garantie de 4 ans accompagnée d’un suivi.

Indépendamment de ces avantages, les prothèses intra-auriculaires CIC présentent néanmoins quelques inconvénients. Elles sont assez fragiles, ce qui engendre une panne presque tous les 18 mois environ. Pour limiter ces pannes, il est conseillé d’accorder un soin particulier à leur entretien. Il est recommandé de nettoyer régulièrement la coque avec un spray nettoyant, puis sécher avec une boîte de séchage. Enfin, chez les patients atteints de faible surdité, l’équipement peut provoquer un effet de résonance désagréable pendant la période d’adaptation.

Les appareils auditifs micro-contours RIC

Les aides auditives micro-contours RIC sont des prothèses composées de 3 éléments :

  • un boîtier installé derrière l’oreille,
  • un tube attaché au boîtier,
  • un embout situé à l’autre extrémité du tube.

L’embout contient par ailleurs le microphone de l’appareil, et est positionné dans le canal de l’oreille. Concrètement, le son est reçu par le microphone puis découpé en bandes de fréquence. Le message est ensuite renvoyé au conduit auditif via le haut-parleur ou l’écouteur. Les prothèses mini-contours RIC existent avec différentes options et fonctionnalités. Vous pouvez ainsi trouver des modèles rechargeables, avec pile auditive, connectivité sans fil, streaming, réglage à distance, etc.

Quel que soit le modèle choisi, ces aides auditives assurent une excellente qualité d’écoute et un grand confort d’utilisation. Le son retransmis est en effet très net et naturel. Les modèles dotés de deux microphones rendent les propos plus audibles dans les environnements bruyants. Très discrets du fait de la miniaturisation, les micro-contours RIC se réparent facilement. La plupart des pannes observées concernent les écouteurs. Souvent obstrués par du cérumen ou des peaux mortes, un échange de filtre et un nettoyage s’avèrent nécessaires. En cas de casse de l’écouteur, vous pouvez le faire changer dans un centre auditif, sans recourir nécessairement au fabricant. À la place des embouts auriculaires sur mesure, les mini-contours RIC sont dotés de dômes en silicone. Cela facilite leur remplacement à moindre coût. Les prix des mini-contours RIC varient entre 990 et 1190 euros selon la gamme du modèle.

SOURCE :

https://www.ideal-audition.fr/nos-conseils/appareil-auditif-lutter-contre-les-tabous