Comment soigner une douleur sacro-iliaque ?

Souvent confondue avec la sciatique ou la lombalgie, la douleur sacro-iliaque atteint de nombreuses personnes, surtout celles dont les professions les contraignent à rester dans une position assise toute la journée. S’il est très important d’en déterminer la cause pour recevoir le traitement adéquat assurant une guérison complète sur le long terme, il existe toutefois plusieurs moyens de soulager les douleurs. Découvrez lesquels ?

Tout sur les douleurs sacro-iliaques ?

Il s’agit d’une douleur au niveau des articulations qui raccordent les os du bassin et la colonne vertébrale. Elles se situent de part et d’autre du sacrum. Autrement dit, elles assurent la connexion entre la partie inférieure du corps et la colonne vertébrale.

Comment soigner une douleur sacro-iliaque ?
Une douleur sacro-iliaque se manifeste au niveau des articulations reliant l’os du bassin et la colonne vertébrale.

À part la douleur à la hanche et au rachis lombaire, la douleur sacro-iliaque se manifeste aussi par une douleur au niveau des fesses et de l’aine. Ainsi, le patient pourrait avoir du mal à rester dans une position assise sur une longue durée ou encore à monter les escaliers. Par ailleurs, le soulèvement d’une masse lourde lui est également difficile. 

Quelles sont les causes des douleurs sacro-iliaques ?

Pour la plupart du temps, les douleurs sacro-iliaques sont des conséquences sur le long terme d’un traumatisme comme un accident de voiture ou une chute violente au niveau des fessiers par exemple. Elles peuvent aussi résulter d’une mauvaise posture ou un faux mouvement.

Les douleurs sacro-iliaques apparaissent parfois chez les femmes ayant eu des difficultés durant l’accouchement. Ceux qui sont contraints de fournir beaucoup d’efforts, surtout ceux qui sollicitent la zone lombaire ou le bassin sont également exposés à ces maux. Enfin, elles peuvent être causées par une dégénérescence comme la spondylarthrite.

Comment soulager les douleurs sacro-iliaques ?

Selon la gravité de la situation et les préférences du patient, il existe de nombreuses manières de soulager les douleurs sacro-iliaques.

Les traitements à base de plantes

Il existe de nombreuses plantes capables d’atténuer les douleurs liées aux articulations sacro-iliaques. Voici les plus efficaces et faciles à trouver :

  • L’aloe vera : ingérer une capsule de complément alimentaire ou appliquer le gel sur la partie douloureuse ;
  • L’eucalyptus : pour ses effets anesthésiants lorsque vous en appliquez sur la zone qui vous fait mal ;
  • Le curcuma : pour son action anti-inflammatoire très efficace. Il est conseillé de le prendre en infusion ou complément alimentaire ;
  • Le gingembre : aussi très efficace pour soulager le mal de dos ou l’arthrite rachidienne grâce à ses vertus anti-inflammatoires. La décoction est la manière la plus recommandée.

Les exercices physiques

Pratiquer des exercices physiques simples et doux est aussi un excellent moyen de lutter contre les douleurs sacro-iliaques. Voici les plus faciles à réaliser :

  • Étirer les muscles du dos : allongez-vous confortablement sur le dos et remontez vos genoux en les tenant par vos deux mains. Une fois la position atteinte, effectuez deux inspirations/expiration. Refaites l’exercice 4 ou 5 fois ;
  • Mobiliser les épaules : réalisez des mouvements circulaires avec vos bras en veillant à bien ouvrir votre cage thoracique pour faire travailler vos épaules, muscler votre dos et soulager les douleurs sacro-iliaques ;
  • Faire bouger les hanches et le bassin : effectuez un mouvement de rotation avec vos hanches dans chaque sens 4 ou 5 fois par jour.
Comment soigner une douleur sacro-iliaque ?
Des exercices physiques spécifiques aident à soulager la douleur sacro-iliaque.

Les traitements médicaux

Si la douleur est trop intense, vous pouvez aussi prendre des anti-inflammatoires ou encore utiliser les compresses chaudes ou froides 2 ou 3 fois par jour. L’injection de cortisone serait aussi un excellent moyen de soulager les douleurs sacro-iliaques. Enfin, vous pouvez aussi vous tourner vers un physiothérapeute, un ostéopathe ou un chiropraticien.

En tout cas, il est important de  consulter un médecin dès l’apparition des premières douleurs suspectes pour en trouver au plus vite possible les causes. Ainsi vous recevrez rapidement les traitements adéquats et éviterez les complications graves.

Conclusion

Les douleurs sacro-iliaques peuvent être juste d’ordre mécanique et extérieur. Dans ce cas, vous pourriez les soulager en effectuant des exercices physiques  légers et en utilisant les remèdes à base de plantes. D’autre part, elles représentent parfois un symptôme de pathologies plus graves qu’il est nécessaire de soigner. C’est la raison pour laquelle, il est hautement conseillé de consulter un spécialiste dans les plus brefs délais dès l’apparition des premières douleurs.

26 réflexions sur “Comment soigner une douleur sacro-iliaque ?”

  1. Les douleurs de cette « inflammation» chez l’adulte sont égales à la sortie des dents chez le nourrisson !
    Sauf que chez l’homme elles durent 24h/24
    Durant plusieurs jours.
    J’ai opté pour de la kynesitérapie et de l’ostéopathie.

      1. Bonjour jai le mm souci mon médecin traitant m as prescrit hier un décontractant musculaire ( non anti anti-inflammatoire ): « THIOCOLCHICOSIDE »
        PRENEZ RDV AVEC VOTRE GENERALISTE en attendant la fin du confinement.
        Bon courage !!

      2. Je suis dans le même cas que vous. j’ai tellement mal que je marche en boitant et j’ai attrapé une déviation de mon tronc par rapport à ma hanche, c’est comme j’ai un scoliose.
        Et avec le civid 19 il faut attendre

  2. J’ai des douleurs importantes après infiltration sous scaner et avant opération de ma prothèse de hanche gauche la douleur est toujours aussi importante

  3. J’ai d’importantes douleurs suite à une arthrodèse loupée et une deuxième qui n’a pas mieux réussi. j’ai déjà pris du paracétamol qui ne m’a pas soulagé, du tramadol qui a plus d’effets sur mon estomac qu’ailleurs même acupan ne me soulage pas. On me propose de me réopérer cela ne fera que la quatrième fois et je ne suis pas chaud du tout.

    1. Alice Dourny Dourny

      Bonjour pareil 2 arthrodese et tjs aucune repousse osseuse et des grosse douleur au fesse et ds l ainé et ds la colonne vertébrale pfff avez vous eu une repoussé osseuse si oui au bout de cb de temps merci

      1. 8 ans après la seconde opération, cela prendrait partiellement.
        Opération bien faite, mais selon le neuro-chir, cela ne marche jamais avec moi !
        Soit disant, cela aurait dû fonctionner dès la première fois, mais même pas une goutte de sang sur la prothèse. Artrodèse plaque et vis la seconde fois. Mieux tenue mais douleurs énormes persistantes et foramens qui se rebouchent.
        Bon courage, et surtout ayez plus de chance que moi.

    2. bonjour il y a une chirurgien spécialiste nationalement de l’articulation sacro iliaque au CHU de NICE PASTEUR 2 le professeur bronsard, si vous avez besoin d’un avis;

      CHANTAL GAUGAIN

      1. Bonjour Madame.
        J’ai eu RV avec le Pr BRONSARD le 02 septembre. Il m’a diagnostiquée une soudure sacro-iliaque du côté gauche. Sur son conseil l’on m’a fait une infiltration à l’institut À.Tzanck le 22 septembre. Pour l’instant, pas de résultat spectaculaire même si cela va un peu mieux mais je n’ai aucune activité.
        C’est le seul médecin qui a mis le doigt sur le problème, cela après avoir vu de nombreux spécialistes, y compris à la Timone.A noter que j’ai été opérée des vertèbres L4-L5 il y a 5 ans peut-être pour rien.
        Qu’en pensez-vous ?
        Cordialement.

  4. GRACYEUSE GUILLEMETTE

    Bonjour, j’ai mal aux deux hanches, tellement que j’ai de la difficulté à marché.Le 25 janvier 2020, j’ai subi une opération visant un retrait complet d’une bandelette urinaire ainsi qu’une reconstruction pour la vessie et le vagin. Quelqu’un saurait s’il faut que je fasse des exercices ou plutôt ne rien faire pour ne pas empiré le douleur. merci

  5. je vous comprends. J’ai la chance d’avoir un Kiné qui m’a pris en urgence. Après 3 semaines à 6 g de codéine + piqures de felden (3 jours), rien y fait. La douleur vous rappelle très viete à l’ordre lors de mouvement de rotation du bassin ou de levier de la jambe… Atroce

  6. La douleur a apparu il y a de ça 4 jours mais là j’ai tellement mal que j’en pleure. Je suis allée voir un ostéopathe mais rien n’y fait il m’a prescrit un décontractant musculaire « Myocalm » et des patch’s chauffants.
    Aucun résultat, j’arrive pas à m’asseoir ni à faire les étirements c’est horrible

  7. Mon médecin traitant a une autre approche. Il a fait craquer mes nœuds en ostéopathie. Puis expliqué les mouvements très particuliers du bassin à faire plusieurs fois par jour. Évidemment Kinésithérapeute en prescription

    1. Bonjour Molly quel pratique a vais doc peut d ostéopathe enleve les noeu lombalgie chroniques basin sacrun qui de place ou congestionneer discophatie dégénératives scoliose pincé l2345 tassement lombaire pas de lordose rhumatho faite ‘tien les doulour, vien dans, les janbe sans force toujours Contracter

  8. Bonjour moi je suis désespérée j’ai mal depuis la naissance de mon 2ème fils il y a 8 ans …. aucun médecin aucun ostéo n’arrive à me soulager les antalgiques sont pas très efficace et les anti inflammatoires pas efficaces du tout… je ne peux plus me baisser à 39 ans je vous jure que je ne sais plus vers qui me tourner sachant quel Irm retrouve des discopathie mais pas de quoi expliquer la douleur….

    1. Comme je vous comprend après avoir été opérer déjà de l.hernie discale ya 10 ans et d avoir encore 1 autre mais pas opérable…discopathie risques fournis..j’ai des douleurs au sacrum depuis très longtemps rien de.me.soulage je n arrive plus à me.levee très souvent les anti douleurs ou autre rien n y fait je ne sais plus vers qui me tourner …
      Sacro iliite geode ect…scanner irm
      Je ne peux plus avez vous réussi à contacter quelqu’un qui peut faire quelque chose …

  9. Josette GRANIER

    Mêmes douleurs atroces, depuis plus de 4 ans!!! Mêmes essais de médicaments, de différentes médecines parallèles, d’une opération 4ème 5ème lombaire totalement inutile puisque inefficace! Même désespoir d’en sortir un jour, mais recherche d’un chirurgien spécialisé dans cette articulation sacro iliaque pour en sortir, quand même. Tenez bon.

    1. Fernande-Rachel BARBAROUX

      Bonjour,

      Je souffre de la même chose : tout a commencé il y a 25 ans par une sciatique hyperalgique, depuis quelques lumbagos plus ou moins douloureux, et depuis avril 2020 d’une hernie discale hyperalgique, avec doubleurs au sacrum, infiltrations sous scanner hyper douloureuses qui n’ont pas amélioré mon état, tout çà aggravée par 2 consultations chez 2 ostéopathes aussi nuls l’un que l’autre. J’ai rendez vous ce 29 juillet à Nice chez un spécialiste très réputé que l’on m’a conseillée ; j’en dirai un peu plus quand je l’aurai vu. En attendant arrêt de travail, repos complet. Courage !!!

  10. Mon remède miracle (mais en cours) : la MYOTHERAPIE !
    Elle est pratiquée par quelques kiné et ostéo.
    Mon expérience personnelle :
    Gêne apparue au niveau de la hanche il y a 2 ans (environ 9 mois après mon accouchement), puis dos bloqué au moment de porter mon bébé il y a 1 ans 1/2, à partir de là douleur de type sciatalgie à l’effort. Puis il y a 1 ans la douleur empire très fortement au point d’être permanente et forte dans tout le bas de la jambe (je pense que le nerf sciatique s’était coincé). A ce moment là de nouveau enceinte donc solutions contre la douleur très limitées. Après plein de tentatives de médecine douce (kiné classique, ostéo, chiropracteur, podologue, acuponcture), on me recommande un kiné-Myotherapeute. En 4-5 séances il me supprime la douleur aiguë. J’ai dû arrêter en fin de grossesse puis confinement. Là je reprend pleine d’espoirs (douleur vive mais pas permanente).
    Il s’agit d’une médecine très douce qui considère (d’après ce que j’ai compris) que les douleurs des muscles profonds proviennent de contractures des muscles « primaires » (ceux du cou ou des chevilles).
    En tout cas mon kiné a diagnostiqué que ma douleur venait du sacro iliaque.

  11. GRELAUD Silvia

    Bonjour. Je souffre depuis 4 ans et demi du syndrome du sacro iliaque. J’ai eu plusieurs traitements dont, anti-inflammatoires, OSTHEOPATHE, infiltration, radio fréquence accompagnée des séances de kinésithérapie. Sans suite. Puis un arrêt de traitement anti-inflammatoire en janvier 2020 car on m’a découvert un problème d’hémorragies, donc interdit des anti-inflammatoires… . Mes douleurs chroniques toujours présentes. Les antidouleurs à fortes dosage mon corps ne le supporte pas. ( la codéine et autres). Le vendredi 22-05-20 je commencé un autre traitement jamais fait auparavant, la Physiothérapie avec le fango chauffant, 3 séances par semaine. J’attends un miracle car mes douleurs sont vraiment insupportable.
    Excelente journée. Et surtout bonne chance.

  12. Bonjour .
    Depuis septembre l année dernière gros douleur qui apparaît en bas du dos ( tous les dres disaient lumbago.)
    Après plusieurs mois et des examens . M ont dit que j ai une atteinte du sacro illiaques.
    Kine osteo .. infiltration sous scanner … Rien a faire .. je boîte et du coup j’ ai une épine calcaiene et des tendinite dans tout jambe et cheville ‘ plus douleur au niveau du fessier j arrive pas a être assis plusieurs heures ni marcher .
    M ont parlé de un lavage de l articulations est ce que ça marche ?
    Des autres ont dit q c est quand même dangereux q vaut mieux pas y toucher .
    Je suis désespérée ..

  13. Bonjour,
    Je suis vos com…
    Après ma deuxième grossesse, on de bassin. Puis ensuite, mon bulldog anglais (30kg) à porter tous les 2 jours a la salle de bain, bah oui peur des Marches…pendant 4 mois. Résultats, usure vertèbres L1L3, accentuées L4L5 et hernie bilatérale L5S1…
    Première crise : anti-inflammatoires + ostéo = ça passe. Deuxième crise = ostéo ça passe, troisième rien y fait. 4 semaines que j’ ai mal H24, allongée, debout, assise… Mon médecin envisagé enfin l infiltration… J ai lu un poste…pas top…
    J attends les résultats de mon scan pour voir si ça ne s est pas empiré…on m a aussi parlé d un médecin sur Lille qui opérait les hernie mais….l opération fait peur….

Répondre à Molly Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *